Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Budget participatif : des projets citoyens au service de la Ville

Walid Hanna, adjoint au maire délégué à la citoyenneté, a présenté les grandes lignes de la réforme de la démocratie participative. Parmi elles, la mise en place d’un budget participatif pour permettre à tous les habitants de s’impliquer dans l’évolution de la ville.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Mise en place il y a 40 ans, la démocratie participative lilloise apporte un souffle nouveau à son mode de fonctionnement. L’année 2018 sera placée sous le signe de l’évolution et de la participation citoyenne. Objectifs de cette démarche volontariste, assouplir le cadre jugé trop institutionnel dans lequel s’inscrivent les instances, et mieux répondre aux attentes des Lillois notamment sur leur volonté de réflexion et de co-construction.

Pour mettre en place cette réforme de proximité, la Ville ouvrira un panel participatif où chacun pourra prendre part aux instances à sa manière, en fonction de sa disponibilité, de ses envies, de ses centres d’intérêt. Il s’agira également d’inviter les Lillois qui ne participent pas spontanément à  s’engager sans contrainte, selon leurs choix (participation éphémère ou au sein d‘une instance, de chez soi via une plateforme numérique, etc.).

Un budget participatif soumis au vote des Lillois

Parmi les outils visant à reconnaître l’expertise des citoyens, un budget participatif sera mis en place courant 2018. Il permettra aux habitants de proposer des idées qui seront ensuite soumises au vote, puis réalisées par la Ville si elles sont obtiennent les votes nécessaires.

Ces initiatives, qui relèveront des différentes thématiques de la Politique de la Ville (éducation, citoyenneté, santé, insertion…), ne seront ainsi plus du seul ressort des élus. Tout au long de la démarche, le dialogue sera favorisé entre la collectivité et les porteurs de projet.

Conseil Citoyen, Conseils de quartier et élus constitueront la commission qui sélectionnera les projets soumis au vote des habitants. Les conditions à remplir pour déposer un projet ou pour participer au vote sont simples, il suffit d’être âgé(e) de 9 ans minimum, de résider à Lille, ou d’avoir une activité associative, professionnelle ou estudiantine. Les projets retenus par la commission seront ensuite inscrits sur la plateforme dédiée en ligne.

Le saviez-vous ?

Depuis 1978, la démocratie participative c’est :

  • Des Conseils de quartier mis en place 24 ans avant que la loi ne les rende obligatoires ;
  • Le 1er Conseil Communal de Concertation de France grâce au travail de Michel Falise, dont on a fêté les 20 ans l’an dernier ;
  • Des dispositifs de concertation adaptés à chaque tranche d’âge ;
  • Des conseils thématiques qui associent les usagers de la Ville (par ex. : les conseils de crèches) ;
  • Des avis réguliers et argumentés qui viennent à l’appui des décisions des élus (plus de 100 sur le mandat précédent) ;
  • Des récompenses nationales : par exemple 4 projets du CLJ ont été primés par l’Anacej : le parrainage citoyen en 2011, la vidéo Des visages une Europe en 2013, un jardin pour mon quartier en 2014, et Solidarité avec les réfugiés en 2017 ;
  • Des outils de communication comme le Mini Lille et la newsletter de la démocratie participative en 2016.


Lire aussi

Participer au CLJ

Tu as entre 16 et 25 ans, tu vis, travailles ou étudies à Lille ?Tu souhaites t'investir pour ta ville ? Débattre et échanger avec d'autres jeunes...

Ajouter à mes favoris Voir
Prochaines séances des conseils de quartier Citoyenneté

Consultez les dates des prochains Conseils de quartier nouvelle formule. Les séances sont publiques !

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer