Capitale mondiale du design

Le design revient sur le devant de la scène à Lille, dans une programmation resserrée et densifiée avec, en filigrane, les nouveaux défis des designers dans le contexte post covid-19.

Partager sur :

Google+

Lille et la métropole se sont vu décerner le titre de Capitale mondiale du design pour l’année 2020, un label destiné à promouvoir et encourager la culture du design dans la société. Interrompue par la crise sanitaire, la manifestation reprend dès le 9 septembre. La Ville accueille de nombreux événements, mobilisant la créativité au profit de comportements plus soutenables et solidaires.

« Le choc sanitaire a conduit à reporter nos événements mais aussi à les enrichir de nouveaux contenus » explique Denis Tersen, directeur général du comité d’organisation. « Dès l’origine, Lille Métropole 2020 a été conçue autour de solutions pour imaginer et vivre un futur désirable. Avec l’épidémie, un monde nouveau se dessine. Nos expérimentations par le design doivent plus que jamais anticiper ce monde à réinventer. Les Maisons POC et les expositions intègrent des propositions dans ce sens. Nous avons également ajouté au programme la question des mobilités, en créant un atelier dédié sur le campus des Arts et Métiers. »

Des projets à expérimenter 

À la fois lieux d’exposition, observatoires de projets et laboratoires d’expérimentation, les Maisons POC dévoilent des idées dont la faisabilité est en cours de test. À Lille, ces « preuves de concept » - ou POC pour Proofs of Concept - concernent l’innovation dans le domaine du logement au Bazaar St-So (Maison POC « Habiter » du 9 septembre au 8 novembre). À la maison Folie Wazemmes, les designers proposent quant à eux des réponses à la fragilité des individus et des milieux naturels (Maison POC « Prendre soin » du 9 septembre au 15 novembre).

Bienvenue à la maison POC Habiter

Durée: 02:10

Quatre grandes expositions

En écho à ces POC, la Gare Saint Sauveur présente deux expositions ouvrant la réflexion sur de nouvelles façons de vivre et de produire, dans un contexte de crise énergétique, climatique et sanitaire (« La Manufacture : a labour of love » et « Les Usages du monde » du 9 septembre au 8 novembre).

Au Tripostal, deux autres expositions évoquent le rôle de la fiction sur le travail d’anticipation des designers et dressent un panorama de la diversité du design français (« Sens Fiction » et « Designer(s) du design » du 16 septembre au 15 novembre).

Découvrez le programme complet 



Lire aussi

Le barbier et Hannah [Paulette Goddard] © Roy Export SAS
EN QUETE : la photo vous en met plein les yeux !Culture

L’Institut pour la Photographie fait fort en proposant neuf expositions en une ! Plongée dans des enquêtes photographiques pour s’émouvoir et appr...

Voir
Rions ensemble : CineComedies revient !Culture

CineComedies est de retour à Lille du 30 septembre au 4 octobre pour la troisième édition de ce festival entièrement dédié au cinéma comique franç...

Voir
L'automne à Saint Sauveur : une saison vitaminéeCulture

Jusqu’au 8 novembre, la Gare Saint Sauveur est en effervescence. Expos et événements design, ferme urbaine et ateliers nature, danse, musique, cin...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer