Darui, gardien de but du siècle

Elu « meilleur gardien du siècle », le lillois Julien Darui a donné son nom au club de football de l’ES Lille Louvière Pellevoisin. 

Julien Darui, le gardien du siècle à Lille
Julien Darui, le gardien du siècle à Lille

Partager sur :

Google+

En 1999, le quotidien sportif "l’Equipe" a élu Julien Darui meilleur gardien de but du siècle. 

 Né au Luxembourg pendant la Première guerre mondiale, Julien Darui, bien que de petite taille, va devenir l’un des plus spectaculaires gardiens de but français avec une détente exceptionnelle. Il arrive à l’Olympique Lillois en 1937. Le club lillois est à l’époque avec le Sporting Club Fivois un grand club tricolore. Les Lillois sont en 1932 les premiers champions de France professionnels.

Durant sa période lilloise (57 matches), Darui révolutionne le rôle de gardien de but. Il le fait passer la position du portier passif sur sa ligne de but à celui d’un joueur prenant part au jeu. Il fait aussi du dégagement du gardien la première arme offensive d’une équipe, les prémices du gardien moderne.

De l’Olympique Lillois au LOSC

Durant la Seconde guerre mondiale, après un bref passage au Red Star (1940-1942), il revient chez les Dogues. Il connaît même l’équipe fédérale Lille-Flandres (27 matches), une formation mise en place par le régime de Vichy. Il fait partie des éléments de base de la création du futur grand LOSC (12 matches) en septembre 1944. Il est finaliste de la Coupe de France face au Racing Club de France le 6 mai 1945 à Colombes. Les Lillois sont battus 3-0 par les Parisiens. 

Le gardien international (25 sélections) ne connaîtra pas le premier titre de champion de France du LOSC en 1946. Il quitte Lille pour le CO Roubaix. Le club roubaisien remporte le titre en 1947.

Aujourd’hui, son nom a été donné à un stade qui se situe dans le quartier de Saint-Maurice-Pellevoisin, avenue Duray.  Il comprend un stade de football et un complexe sportif.



Lire aussi

Le stade Jules Lemaire où évolue le Sporting Club fivois
Deux clubs dans la villeSport

Lille a eu avant le LOSC deux équipes qui ont par leur rivalité passionné la vie sportive de la ville : l’Olympique lillois et le Sporting Club Fi...

Voir
Stade Grimonprez-Jooris
Quand le LOSC jouait à Grimonprez-JoorisSport

Le stade Grimonprez-Jooris, l’ancienne enceinte du LOSC détruite en 2011, portait les noms de deux personnalités emblématiques du sport lillois :...

Voir
photo de Marc Vanceunebroeck
Clap de fin pour le football et le water-pololille deconfinée

Après le Lille Métropole Basket qui a vu son championnat reporté à septembre, les clubs de football lillois et le LUC Métropole Water-Polo ont app...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer