Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


La Ville de Lille carbure à l'huile

La Ville de Lille et Gecco ont lancé leur collaboration pour l'utilisation de biodiesel dans les véhicules utilitaires.

Ce bus est l'un des trois véhicules de la Ville à rouler à l'huile de friteuse recyclée.
Ce bus est l'un des trois véhicules de la Ville à rouler à l'huile de friteuse recyclée.
Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Vous avez probablement l'habitude de les croiser. Mais pour le coup, une balayeuse, une laveuse et un car scolaire de la Ville de Lille ont une particularité significative. Ces trois véhicules carburent au biodiesel depuis quelques semaines. La concrétisation d'un projet initié par Gecco depuis dix ans. Cette entreprise a pris le pari de "valoriser les déchets de restauration" dixit Julien Pilette, son fondateur. Sa spécialité : l'huile de friteuse collectée "en vélo, deux fois par semaine" auprès de 150 restaurateurs lillois.

De l'huile au biodiesel

En partenariat avec l'Université Lille 1, Gecco transforme l'huile de friteuse récoltée en biodiesel. "Nous effectuons cela grâce à une méthode biologique environnementalement bien meilleure", assure Julien Pilette, qui annonce un biodiesel à "95% d'émissions de gaz à effet de serre en moins" par rapport à un carburant classique. Un pourcentage atteint grâce à une conception et une réalisation faites "localement".

La Ville de Lille en soutien

Dans cette entreprise, Gecco peut compter sur le soutien de la municipalité lilloise. C'est donc avec une certaine logique que la Ville a décidé de tester ce carburant novateur, associant biodiesel (30%) et diesel (70%) selon la loi en vigueur. Jeudi 11 mai, la Ville a ainsi inauguré ce marché public d'innovation. Elle devient ainsi la première commune française et européenne à rouler à l'huile de friteuse. Prochaine étape : début 2018 avec, si tout se déroule à la perfection, une vingtaine de véhicules qui auront la frite !

Réaction de Christiane Bouchart, Conseillère Municipale Déléguée à l'Economie sociale et solidaire et au commerce équitable.

« C’est une longue histoire entre la Ville et Gecco. Nous avons soutenu l’entreprise dès le démarrage dans le cadre de la politique économie sociale et solidaire. Il s’agit d’une entreprise innovante. Nous avons soutenu financièrement le projet dans le cadre du programme d’investissement d’avenir, et nous l’avons valorisé. L’entreprise rentre totalement dans le paysage économique local, d’où notre volonté de l’accompagner. C’est en toute logique que nous montions ensemble ce partenariat d’expérimentation sur le biodiesel, une fois que Gecco est revenu vers nous pour sa phase de test.

Il faut souligner que la Ville de Lille est la première collectivité française à entreprendre ce type d’expérimentation. Une expérimentation qui vise les véhicules utilitaires et qui n’a surtout aucun coût pour la Ville. À l’heure actuelle, tout se passe idéalement. Il y a une réelle volonté des services de s’impliquer. Maintenant, nous expérimentons le biodiesel sur trois véhicules. Puis nous verrons, dans un an, si le tout est concluant. Si tel est le cas, nous développerons le biodiesel sur des véhicules plus importants. De son côté, le biodiesel de Gecco pourra s’exporter dans d’autres villes françaises. » 

En chiffres

1 000 tonnes : la quantité d'huile collectée par an.

3 000 tonnes de CO2 évités par an.

95% de gaz à effet de serre en moins.

43% d'émissions de particules à moins.



Lire aussi

David Goffin
David Goffin vs Paul-Henri Mathieu, une histoire lilloiseSport

Deux joueurs qui comptent ou ont compté dans l’histoire du tennis lillois. Ils se rencontrent pour au premier tour de Roland-Garros.

Ajouter à mes favoris Voir
Fête Le Mur - Yannick Noah
Journée lilloise à Roland GarrosJeunes et étudiants

Ce samedi 27 mai, Lille était présente à Roland-Garros avec les jeunes de Fête Le Mur et l’Ecole de Journalisme.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer