Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Logement : une première à Lille

C’est à Lille que la première opération française de "bail réel solidaire" vient d’être signée. Objectif de l'organisme de foncier solidaire de la métropole lilloise : permettre aux plus modestes d’acheter leur logement.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Moment inédit en France ce 18 décembre : la signature du premier bail réel solidaire (B.R.S.). La Ville de Lille, avec à ses côtés la Fondation de Lille et la Fédération des promoteurs immobiliers des Hauts-de-France, ont créé l’OFSML, organisme de foncier solidaire de la métropole lilloise.

« Il permet de dissocier la propriété du bâti et la propriété du sol, c’est-à-dire que l’acquéreur est propriétaire de son logement et locataire du terrain », résume Audrey Linkenheld, conseillère municipale déléguée à la mixité et à l’innovation sociale, en visite sur le site de l’ancienne faculté de pharmacie.

Première opération

C’est là, rue Jean Bart, que la première opération de l’organisme de foncier solidaire va être lancée. Quinze logements vont y voir le jour courant 2019. Prix du m2 : environ 2100 euros, soit bien inférieur au prix moyen du neuf dans ce quartier du centre.  

Les ménages aux ressources modestes et moyennes peuvent ainsi acheter leur logement, ou plus précisément ses murs, alors que le terrain reste la propriété de l’organisme qui le loue pour une somme modique. Résultat : le coût du logement acheté peut être de 20 à 40% inférieur à celui d’un logement classique de même qualité.

15 logements en vue

Le promoteur FINAPAR commercialisera, pour la première fois sur le territoire national, 15 logements en accession B.R.S., avec un bail d'une durée de 99 ans, prorogeable à chaque revente. Ils s'intègrent dans le cadre d’une vaste opération mixte de réhabilitation et de construction comprenant aussi un hôtel, une galerie d’art et 210 logements.

Une deuxième opération est d’ores et déjà à l’étude rue Renan, à côté du Tribunal administratif, avec une vingtaine de logements.

Depuis l’agrément du premier organisme de foncier solidaire en février 2017 à Lille, d’autres ont vu le jour dont le comité ouvrier du logement Atlantique, la fédération des coopératives franciliennes et l’EPFA de Guyane. D’autres sont en cours à Saint Malo et dans la métropole rennaise ou en réflexion comme à Paris.

Par V.P.



Lire aussi

Panneaux solaires
Energie : La Ville chasse le gaspi

Dès 2004, la Ville a mis en place un plan d'action pour économiser l'énergie. Et les résultats sont là ! 

Ajouter à mes favoris Voir
Du carrelage à base de moulesJeunes et étudiants

400 tonnes de coquilles de moules ont été collectées à la braderie de Lille et seront transformées en dalles de carrelage. Explications.

Ajouter à mes favoris Voir
Fermeture des bains-douches : des solutionsSolidarité

En vue de la fermeture des bains-douches, la Ville travaille pour proposer d’autres solutions.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer