Nouvelles mesures contre le COVID

Le Préfet du Nord, Michel Lalande, a décidé ce dimanche 6 septembre de renforcer les mesures sanitaires locales contre le coronavirus.

Partager sur :

Google+

Sommaire

Les mesures du 6 septembre

Depuis plusieurs semaines la circulation du coronavirus progresse dans le Nord, ce qui a entraîné le 5 septembre le classement du département en zone rouge (circulation active du virus). Le Préfet du Nord a donc décidé de nouvelles mesures décidées à mieux limiter la propagation de la maladie.

  • Fermeture des bars, restaurants et commerces d’alimentation générale  entre 0h30 et 6h tous les jours sur l’ensemble du territoire de la MEL et pour une durée de 15 jours. Cette mesure s’accompagnera du renforcement des contrôles et des verbalisations.

  • Interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes dans le Nord (aucune dérogation possible)

  • Obligation pour les établissements recevant du public tels que cinémas ou salles de spectacle accueillant du public statique, dans le Nord, de respecter la distance minimum d’un siège entre deux groupes respectifs de 10 personnes maximum.

Les actions de communication et de sensibilisation aux gestes barrière et au dépistage seront par ailleurs renforcées, notamment à l’égard des étudiants et des jeunes adultes au sein des milieux festifs. Des actions de prévention et de dépistage vont également être organisées avec les universités et les associations d’étudiants.

Michel Lalande rappelle une nouvelle fois l’importance des gestes barrière et invite chacun à la plus grande vigilance : « l’augmentation du nombre de cas et surtout l’apparition de clusters sont en effet souvent liées à un défaut de vigilance, voire à de l’inconscience, par exemple lors des regroupements en famille, entre amis, communautaires, des événements collectifs et festifs »…

Dans quelles zones le port du masque est-il obligatoire ?

Le port du masque sanitaire, pour les plus de 11 ans, déjà obligatoire dans les espaces publics clos (salles, commerces, restaurants, bars…), les marchés de la Ville et recommandé dans toutes les circonstances où la distanciation physique d’1 mètre ne peut être garantie, est obligatoire dans les lieux suivants  :

A Lille 

  • les zones caractérisées par une forte fréquentation du public ;
  • les zones piétonnes, permanentes ou temporaires ;
  • les « zones de rencontre » où la circulation routière est limitée à 20 km/h (Grand'place et rues signalées sur la cartographie) ;
  • les galeries commerciales, espaces assimilés et espaces de stationnement attenants des grandes et moyennes surfaces commerciales ;
  • les marchés de plein air
  • les emprises et abords, dont les espaces de stationnement, des infrastructures de mobilité et de transports (gares, métro, gares routières, aéroports, aérodromes) ;
  • les espaces verts urbains (parcs, jardins et espaces aménagés en bord de cours d'eau).
  • les abords des entrées de toutes les écoles, collèges et lycées dans un périmètre de 50 mètres et ce 15 minutes avant et après l'ouverture, et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements (décision du 21 août)
  • ainsi que les brocantes, braderies, vide greniers et marchés aux puces de plein air organisés sur des espaces publics ou habituellement ouverts au public (décision du 21 août)  

Par ailleurs, le port du masque est obligatoire lors des manifestations sportives ou festives rassemblant une forte concentration de population.

Un affichage est déployé en ville afin de signaler les zones concernées par l’obligation du port du masque. Dans ces zones, la densité de population est plus importante et le respect de la distanciation physique plus compliqué.

L’arrêté préfectoral établit que le non-respect de l’obligation du port du masque est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe (cf. article 5 de l’arrêté), soit 135 euros.

Cette carte rend compte des restrictions en date du 21 août.

A Hellemmes

 Retrouvez plus d'information sur le site de la Ville d'Hellemmes.

A Lomme

 Retrouvez plus d'information sur le site de la Ville de Lomme.

Dans quelles situations le port du masque est-il obligatoire ?

Le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans, dans l’ensemble des espaces publics identifiés par la Préfecture du Nord, et en toutes circonstances. Seules les personnes en situation de handicap, disposant d’un certificat médical, peuvent déroger à cette obligation. 

Une tolérance est néanmoins accordée aux cyclistes et aux personnes qui se livrent à une activité physique.

Les activités empêchant le port du masque (fumer, grignoter, etc.) sont à éviter au maximum. Elles sont uniquement possibles à l’écart et à l’arrêt. 
Le masque peut néanmoins être retiré sur les terrasses des cafés, bars ou restaurants, dès installation à table.

Comment bien porter son masque ?

porter masque

Par ailleurs, les autres gestes barrières liés au port du masque ne doivent pas être oubliés : 

  • Jeter son masque à la poubelle dès qu’il est sale ou humide, ou le laver chaque jour s’il est réutilisable ; 
  • Ne pas remplacer le masque sanitaire par un simple tissu, dont la capacité de filtration n’est pas suffisante.

Des masques fournis par la Ville de Lille

La Ville de Lille a doté les Lillois(es), Lommois(es) et Hellemmois(es) de masques tissus lors du déconfinement. Aujourd’hui, pour continuer à lutter contre la reprise de l’épidémie, deux masques seront à nouveau distribués à chaque foyer lillois, par La Poste, entre le 7 et le 21 septembre. En savoir plus.

Quelles sont les autres mesures mises en place ?

L’Agence régionale de santé intensifie les dépistages de terrain sur le territoire métropolitain. A Lille, vous pouvez faire des tests gratuits, avec ou sans rendez-vous. 

> En savoir plus


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer