Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Une redevance pour les Gobee.bike

Le service innovant de vélos partagés en libre-service mis en place depuis plus d'un mois dans les quartiers lillois devra s'acquitter d'une redevance pour occupation commerciale de l'espace public.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

C'est acté depuis le conseil municipal du 8 décembre 2017, Gobee.bike devra payer une redevance fixée à 11 € par vélo et par an pour l’activité de vélos partagés en libre-service sur le territoire lillois et de ses communes associées. Une disposition qui devrait concerner tous les futurs opérateurs proposant ce service. En effet, la Ville de Lille a déjà été contactée par des sociétés privées de vélos partagés en libre-service pour développer une flotte de cycles sur l’espace public lillois.

Cette redevance constitue un moyen juridique et réglementaire pour mieux encadrer l’installation d’entreprises de free-floating sur le territoire, et ainsi protéger le paysage urbain. Car, si le vélo connait un certain succès, les abandons et les dégradations sont eux aussi nombreux. Chaque jour, plusieurs employés de la société Gobee.bike sillonnent les rues lilloises à la recherche de vélos dégradés. Les réparations sont effectuées par leurs soins, avec l'assistance de l'association Lille Sud Insertion.

Apparu en octobre dernier dans la métropole lilloise, l'engouement pour le vélo vert pomme ne cesse de croître. Dotés d’un cadenas connecté, verrouillé automatiquement, les vélos se «débloquent » via un QR code et une application smartphone. Un système qui simplifie donc l’accès à la location de bicyclettes et se présente comme un complément au service V’Lille porté par la Métropole Européenne de Lille par la délégation de service public des transports.



Lire aussi

Esquisse de la rénovation de la chaussée de la rue Basse
Reprise des travaux de la rue BasseTravaux / Projets urbains

Les travaux de la rue Basse redémarrent côté rue des Chats Bossus, puis fin janvier à l'angle des rues Esquermoises et Thiers.

Ajouter à mes favoris Voir
En cas de pic de pollution, la vignette sera obligatoire dans 12 communes de la métropole, dont Lille.
Pollution : la vignette Crit Air à LilleTransport

Au prochain pic de pollution aux particules fines à Lille, il sera impossible de rouler sans la vignette Crit Air.

Ajouter à mes favoris Voir
Lille-Hardelot
Lille-Hardelot le 27 mai 2018 Sport

Lille-Hardelot a connu une nouvelle fois un énorme succès en 2017 (plus de 6600 participants). Rendez-vous le 27 mai 2018 pour la prochaine édition.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer