Les chantiers de restauration

Des chantiers pour restaurer les grands monuments lillois

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

A l’issue de la Première Guerre mondiale, l’État et les municipalités françaises entreprennent l’édification de monuments commémoratifs (plaques commémoratives, grands monuments et statues publiques) en hommage aux civils et soldats morts pour la France. La Ville de Lille décide ainsi d’ériger de nombreuses œuvres sculptées sur son territoire honorant la mémoire de ses héros mais également celle de la population durement touchée par les pertes humaines et les souffrances subies durant les quatre années d’occupation.
 
Pour sauvegarder et valoriser ce patrimoine, la Ville de Lille développe une politique de restauration et d’entretien ambitieuse autour de ces images de la Grande Guerre. L’ensemble des monuments a été nettoyé et démoussé au cours des derniers mois. Les interventions se sont notamment portées sur les monuments aux Fusillés (Citadelle), aux Pigeons Voyageurs (Citadelle), aux 18 ponts (rue de Maubeuge), à Louise de Bettignies (bd Carnot) et sur la stèle Birwood (commémorant la libération de Lille par les troupes britanniques, place Philippe de Girard). Dans la continuité de ces actions, une restauration du monument aux Morts du Palais Rihour a été réalisée (de mai à juillet 2014).
 
Ci-après une présentation en images du chantier de restauration du monument aux morts, place Rihour :

La restauration du monument aux morts

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer