Réaliser ses plantations

Faire ses propres plantations permet de faire des économies et de manger responsable. Par exemple, en fonction des saisons, vous pouvez récolter plusieurs graines avec un seul fruit ou légume. Voici quelques astuces pour débuter votre propre potager, que vous habitiez en maison ou en appartement.

Partager sur :

Google+

Récupérez des graines de tomate

La tomate fait partie des fruits les plus faciles à planter pour les débutants.

  1. Récupérez la pulpe d’une tomate mûre « paysanne » (non hybride) et passez-la au chinois, de sorte à récupérer les graines.
  2. Faites-les moisir pour sélectionner les « bonnes » graines.
  3. Disposez-les dans un ramequin avec un peu d’eau pendant 2 à 4 jours.
  4. Passez le contenu de nouveau dans le chinois afin de faire disparaître la pourriture et récupérer uniquement les graines.
  5. Disposez-les sur une serviette en papier environ 2 jours pour les sécher.
  6. Plantez-les dans un petit pot de terreau, dans un endroit chaud et ensoleillé, et arrosez-les régulièrement. Vous pouvez placer dans un contenant sec et à l’abri de la lumière les graines que vous ne souhaitez pas semer de suite.

Une fois que les jeunes pousses auront grandi, il sera important de les « repiquer » dans un autre pot plus large et plus grand, ou directement en terre, en espaçant bien les différents plants pour qu’ils puissent pousser confortablement.

Créez plusieurs pieds de basilic à partir d’un seul

  1. Couper une ou plusieurs tiges en dessous du « nœud ».
  2. Retirez ensuite les feuilles situées autour du nœud et gardez uniquement les feuilles à l’extrémité de la tige.
  3. Insérez le/les nœuds dans un verre d’eau pendant une vingtaine de jours pour que des racines se forment. Une fois formées, vous pourrez le/les planter directement en terre ou dans un pot.

Le basilic étant frileux, il faut tout de même le conserver au chaud avant de le mettre à l’extérieur (pas avant le mois de mai). Il vous faudra choisir un emplacement à l’abri du vent, chaud mais pas brûlant, humide mais pas inondé. 

Créez plusieurs têtes d’ail à partir d’une seule

  1. Épluchez-la et insérez son extrémité inférieure dans un grand verre d’eau ou une bouteille plastique découpée au niveau du bouchon.
  2. Après 2 ou 3 jours, les racines se forment et l’ail germe.
  3. Après une dizaine de jours, séparez chaque branche d’ail et plantez-les dans un pot de terreau, ou directement en terre, afin qu’uniquement la tige verte soit visible.
  4. Arrosez deux fois par jours et contemplez les résultats au bout de 3 à 5 mois.

Petite astuce pour créer vos germoirs

Récupérer vos les rouleaux de papier toilette pour vous faire des petits pots de plantations ! Coupez l’une des extrémités verticalement de sorte à faire de petites lamelles, repliez-les pour qu’elles constituent le fond de votre pot et insérez du terreau !

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer