Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


De jeunes lillois visitent la cuisine centrale

Une trentaine de jeunes élus du CME (Conseil municipal d’enfants) a visité la cuisine centrale de Lille en juin dernier. L’occasion de découvrir les coulisses de l’établissement où sont cuisinés les repas servis chaque jour dans les restaurants scolaires.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Avant la visite, passage obligé par le sas pour enfiler une tenue spéciale : blouse, charlotte sur la tête et couvre-chaussures. Les règles d’hygiène sont strictes ! Equipés de leur tenue de chirurgien et après un lavage des mains, les enfants sont prêts pour la visite des lieux. Lila n’en revient pas de la taille XXL des marmites et des frigos géants. Autre curiosité, « la girafe », ce mixeur géant est utilisé pour préparer les purées et les soupes. Zayd est, quant à lui, étonné de voir des cuisiniers sur place. « Je croyais que c’étaient des machines qui fabriquaient les repas que je mange le midi à la cantine. » La cuisine centrale de Lille se divise en deux parties : les aliments sont stockés dans la première et la préparation des repas se fait dans la seconde. Une visite instructive où les jeunes ont pu poser toutes leurs questions à Frédéric Rotolo, responsable de la cuisine centrale.

7 tonnes de marchandises chaque jour

Ils ont appris qu’il fallait 7 tonnes de marchandises pour cuisiner les 14 000 repas quotidiens livrés dans les restaurants scolaires des écoles publiques de Lille, Hellemmes et Lomme, et les crèches. Avant de déjeuner sur place, les jeunes du CME ont posé des questions et fait des propositions à Charlotte Brun, adjointe au maire déléguée à l’éducation et Véronique Bacle, conseillère déléguée au CME, présentes pour l’occasion.  Parmi les sujets abordés : les menus, la pause méridienne et ses animations ou encore les NAP (nouvelles activités périscolaires).

Équipement ultra moderne

La cuisine centrale est un équipement ultra moderne ouvert il y a à peine un an à l’emplacement de l’ancien stade des Alouettes à Lille dans le quartier de Fives. Ce n’est pas une cuisine d’assemblage. Les légumes et les féculents  arrivent essentiellement crus puis sont cuisinés sur place. Tout comme les viandes. Elles sont cuites dans les fours dernière génération à basse température pour rester tendres et conserver tous leurs nutriments. Rien d’industriel ici. La volonté est de mettre aux menus des élèves plus de produits frais. Un menu végétarien est également servi chaque semaine pour découvrir d’autres sources de protéines et le bio représente une part non négligeable du volume des denrées. Une fois les aliments préparés, ils sont conditionnés dans des barquettes puis refroidis avant leur livraison, où ils sont remis en température dès le lendemain.

Par S.D.



Lire aussi

Dessins imaginés par des élèves de l'école Briand à Lille-Sud
Moins d'écrans à Lille-SudEnfance et famille

33 classes des 9 écoles de Lille-Sud ont profité du projet "Alternatives aux écrans". A quoi ça sert ?

Ajouter à mes favoris Voir
Collages d’enfants aux Beaux-ArtsCulture

500 collages d’écoliers lillois, inspirés par le chef étoilé Alain Passard, sont exposés au Palais des Beaux-Arts.

Ajouter à mes favoris Voir
NAP : Rebecca, une Anglaise à Lille !Enseignement

Rebecca Huddleston, Anglaise à Lille, a initié des écoliers lillois à sa langue et sa culture.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer