Les enfants au coeur de la fête !

Civilisation aztèque ou maya, chansons du folklore populaire, spécialités culinaires, cités perdues, musique traditionnelle…, les enfants découvrent la culture mexicaine.

Partager sur :

Google+

«Tu te bandes les yeux, tu prends un bâton, tu tapes dedans, les bonbons tombent et tu fais la fête ! » Sohaib, Manon et leurs camarades racontent avec enthousiasme la tradition des piñatas qu’ils fabriquent dans le cadre d’un accueil de loisirs. D’autres jeunes imaginent des alebrijes, grandes sculptures, ou découvrent le papel picado (papier percé).

Une trentaine de leurs animateurs périscolaires ont été spécialement formés. Dans le cadre scolaire aussi, les élèves ont été initiés à différentes pratiques artistiques telles que dessin, chant, photo, danse ou sculpture, en lien avec la nouvelle saison de lille3000. Des ateliers de lecture et d’écriture les ont aussi conduits sur la piste de l’or vert, des migrants ou des chimères. Grâce à son PEG (projet éducatif global), la Ville favorise cette ouverture artistique et culturelle. Eldorado, c’est une occasion rêvée d’offrir aux jeunes une plongée au cœur d’un nouvel univers.

De nombreuses productions plastiques, des spectacles aussi, de tous ces petits Lillois, Hellemmois et Lommois vont être dévoilés aux curieux. Du 15 mai au 7 juillet, l’exposition Môm’Art, quatrième édition du genre, va encore en surprendre plus d’un par la qualité des travaux présentés : esthétiques et inventifs ! L’exposition voisinera avec celle d’artistes professionnels contemporains rassemblés pour La Déesse Verte à la Gare Saint-Sauveur.

Par Valérie Pfahl



Lire aussi

Du blues à la BibliothèqueCulture

Parmi les 22 styles musicaux proposés par la bibliothèque municipale, via Dimusic, partez à la découverte du blues, de son authenticité et de sa p...

Voir
Le Musée d'histoire naturelle bientôt plus accueillantCulture

Le lancement des travaux a été officiellement annoncé. Le Musée d’histoire naturelle va commencer à se transformer dès 2020.

Voir
L'association Latitudes Contemporaines s'engage sur la question des artistes en exil, comme ici, lors de son festival 2019, avec la performance "Popoto" de Yannos Majestikos. © F. Rognerud
Accompagner des artistes en exilCulture

Latitudes Contemporaines, association culturelle lilloise, est engagée aux côtés de cinq autres structures européennes pour favoriser l’intégratio...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer