Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Quelques repères historiques

En 1936, le Front Populaire accède au pouvoir pour répondre aux graves crises économiques et sociales qui embrasent le pays. Parmi les figures majeures du gouvernement de Léon Blum, Roger Salengro, Maire de Lille depuis 1925, est élu Ministre de l’Intérieur.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+
  • Le 3 mai 1936, une coalition de gauche (communistes, socialistes, radicaux) remporte les élections à l’Assemblée nationale. Léon Blum est le premier socialiste à devenir président du conseil, c’est-à-dire chef du gouvernement,  titre actuel que porte le Premier ministre. afiiche FP
  • Dès le 11 mai 1936, une vague de grèves traverse le pays. On compte 12 000 grèves, 9000 occupations d’usines, 2 millions de grévistes, dont 260 000 rien que dans le département du Nord.
  • Dans ce climat révolutionnaire, les accords de Matignon signés le 7 juin 1936 par la CGT, alors le principal syndicat national, prévoient une augmentation des salaires, la création des congés payés et la réduction du temps de travail de 48 à 40 heures par semaine. Viendront ensuite entre autres, la création d’une allocation chômage, la scolarisation obligatoire jusqu’à 14 ans, la signature de premières conventions collectives et de nombreux autres acquis sociaux, dont la plupart existent toujours.
  • Cependant les difficultés politiques et économiques s’accumulent, le gouvernement socialiste de Léon Blum a du mal à faire face et en fin d’année de nouvelles grèves sont déclarées. L’extrême droite s’acharne contre le Front Populaire poussant Léon Blum à la démission le 21 juin 1937. Il reviendra brièvement au gouvernement en mars/avril 1938, mais l’action du Front Populaire s’est essoufflée et l’heure n’est plus aux conquêtes sociales avec la guerre qui se prépare.
  • Roger Salengro, Maire de Lille et nommé Ministre de l’Intérieur en 1936 dans le gouvernement de Léon Blum, connaîtra une fin tragique en devenant la cible de l’extrême droite qui l’accuse de désertion en 1914-18 et d’homosexualité. Ce dernier, accablé par les calomnies, se suicide dans la nuit du 17 au 18 novembre 1936. Son enterrement, au cimetière de l’Est, à Lille, est un moment d’immense émotion populaire, qui attire plus d’un million de personnes. 

> Découvrez toute la programmation des événements et des temps forts qui ponctueront cette année de commémorations

Le Front Populaire en images

Grande manifestation des partisans du Front populaire à l'occasion du 14 juillet 1936.

> Plus d'infos

_

Les départs en vacances à l'occasion des congés payés de l'été 1936.

> Plus d'infos

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer