Lille-Oujda : un projet d’énergie durable en trois axes

La Ville, en coopération avec la commune d’Oujda, a clôturé en février 2020 le Projet de coopération décentralisée pour une énergie durable (ou PCD-ED), mené conjointement par les deux villes depuis 2016. Le 9 juin 2020, la Ville de Lille a reçu le 3ème Prix pour ce projet, dans le cadre des PLATFORMAwards organisés par PLATFORMA.     

Partager sur :

Google+

L’objectif des deux villes à travers ce projet, était d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et de favoriser le recours aux énergies renouvelables, mais également de mettre en place une véritable dynamique multi-acteurs pour le développement durable de leur territoire. Ainsi, dans le cadre du fond conjoint d’appui à la coopération décentralisée franco-marocaine, le projet a reçu un cofinancement de 57 500 € du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères.      

La Ville de Lille et la commune d’Oujda se sont appuyées sur l’expertise et l’expérience de près d’une quinzaine d’acteurs partenaires des deux territoires.

À terme, l’ambition de la commune d’Oujda, c’est de faire de la Cellule Information Energie climat une véritable plateforme de collaboration entre tous les acteurs du territoire œuvrant en faveur du climat. Estelle Miquel, chargée de coopération à Oujda

Trois grands axes de travail

1. Des échanges de pratiques entre collectivités

L’enjeu est d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments communaux et de mesurer les progrès accomplis, via des échanges de pratiques et des formations entre les services.

Les agents du service énergie de la Ville ont contribué à la formation des agents d’Oujda, à l’audit énergétique et sur les solutions techniques pour permettre d’optimiser la consommation énergétique des bâtiments. Lors d’une visite à Lille, des techniciens oujdis ont découvert des actions concrètes mises en œuvre, comme par exemple, les panneaux photovoltaïques installés sur l’école Malot Painlevé.          

Des ateliers de sensibilisation des agents aux éco-gestes et aux économies d’énergie sur le lieu de travail ont également été organisés à Oujda. L’objectif était d’adapter sur place le dispositif de correspondants énergie mise en place par la Ville de Lille : des agents participent volontairement au suivi de la consommation énergétique des bâtiments publics et mettent en place des éco-gestes adaptés.             

Ce projet a également permis aux agents lillois d’échanger avec les experts oujdis sur la problématique de l’adaptation au changement climatique.  Oujda se mobilise en effet depuis plusieurs années pour développer des réponses innovantes sur son territoire.

2. Un volet académique et économique

Le lycée Baggio est en lien avec l’IFMEREE (Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique) à Oujda pour développer des stages croisés d’étudiants. Les deux établissements poursuivent la mise en place de formations continues à l’usage des professionnels à Oujda, autour d’un module de formation pratique qui a pu être adapté aux spécificités locales.            

Sur le volet économique, le CD2E (Centre de développement des éco-entreprises) oujdi a accompagné des entreprises du bassin lillois afin de participer à un salon dédié aux énergies durables. Un programme personnalisé de rendez-vous professionnels a été proposé à chaque entreprise par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc.

3. Un volet citoyenneté

L’objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments privés via la mise en place d’actions de sensibilisation des habitants.  

L’action phare de cet axe concerne la mise en place d’une Cellule information énergie climat à Oujda. Elle a pour modèle la Maison de l’habitat durable à Lille, avec le soutien de l’ADEME pour la formation des conseillers et le développement d’outils de communication et de sensibilisation.

Par ailleurs, la Ville de Lille a intégré une clause de coopération dans le cadre de son marché de chauffage public permettant d’appuyer la rénovation de bâtiments pilotes à Oujda. Les travaux de rénovation énergétique menés avec la commune d’Oujda dans ce cadre concerneront deux bâtiments en 2021 :

  • le bâtiment accueillant la Cellule Information Energie Climat, il deviendra exemplaire et donc un outil pour les conseillers dans leur mission de sensibilisation ;   
              
  • le siège de la Commune d’Oujda qui accueille quotidiennement du public et permettra donc d’illustrer l’engagement de la commune d’Oujda en matière de lutte contre le changement climatique.

Lille fête cette année ses 15 ans de coopération avec Oujda. Les principaux échanges portent sur les énergies renouvelables, la culture, la formation professionnelle et la gastronomie, la citoyenneté et la mobilité des jeunes.

Lille et Oujda souhaitent poursuivre les échanges de bonnes pratiques en matière d’énergie renouvelables. Elles ont rejoint à ce titre un consortium de collectivités françaises de la Région Hauts de France et marocaines, mené par le réseau Lianes Coopération, afin de mutualiser ces échanges dans le cadre d’un nouvel appel à projet du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Sur le plan bilatéral entre les deux villes, l’objectif est de poursuivre les échanges sur les axes citoyenneté (travaux de rénovation de la CIEC, actions de sensibilisation des citoyens et mise en place d’une programmation événementielle) et collectivités (formations et échanges de bonnes pratiques).

Lauréate du 3ème Prix aux PLATFORMAwards 

Pour la deuxième fois, PLATFORMA – la coalition paneuropéenne des villes, des régions et de leurs associations actives dans la coopération décentralisée – a récompensé les meilleures pratiques en matière de coopération au développement de ville à ville et de région à région, avec un accent particulier cette année sur les objectifs de développement durable (ODD).

La Ville de Lille, qui avait candidaté, a été récompensée par une troisième place avec le « Projet de coopération décentralisée pour l’énergie durable ». Elle se classe derrière la Province de Barcelone (1ere place), Bornem en Belgique et Nquthu en Afrique du Sud (2ème place).

Témoignage d’Estelle Miquel, chargée de coopération à Oujda, service des relations internationales, Ville de Lille

« La mise en place d’un espace information énergie climat à Oujda est l’action phare du projet de coopération décentralisée pour une Energie Durable.           

Le défi réside dans l’implication de l’ensemble des acteurs du territoire, il faut réussir à impulser un dialogue multi-acteurs et pluri-générationnel, utiliser un langage commun afin de se fixer des objectifs dans lesquels chacun se retrouve. L’idée est de pouvoir capitaliser sur les expériences et les initiatives déjà existantes pour définir une stratégie et un plan d’action.       

La définition de la stratégie et du plan d’action est une étape importante et complexe, il faut réussir à être efficace dans les actions et percutants dans les messages transmis afin de sensibiliser un maximum de foyers, dans une ville de plus de 500 000 habitants. À terme, l’ambition de la commune d’Oujda, c’est de faire de la Cellule Information Energie climat une véritable plateforme de collaboration entre tous les acteurs du territoire œuvrant en faveur du climat.

La transition énergétique et écologique se doit d’être participative pour réussir et la coopération entre Lille et Oujda illustre parfaitement ce besoin d’échange de pratiques et de partage d’expériences.

La Cellule Information Energie Climat (CIEC) rapproche l’habitant de la collectivité, elle lui permet de s’engager et de s’impliquer davantage, c’est essentiel pour la construction de villes durables inclusives ».

  • © Estelle Miquel
  • © Estelle Miquel
  • © Estelle Miquel
  • ©Ibrahim Idrissi
  • ©Mohammed Bikis


Lire aussi

Lille, une ville au coeur de l'Europe

Lille a toujours su développer de forts liens avec différentes villes européennes. D'abord avec les pays limitrophes, Lille s'est aujourd'hui enri...

Voir
Nos villes partenaires

Ouverte sur l'Europe et le monde, Lille coopère avec ses 15 villes partenaires autour de projets concrets. Chaque coopération a ses caractéristiqu...

Voir
Le Comité de jumelage avec St-Louis du Sénégal

Lille et Saint-Louis au Sénégal sont jumelées depuis 1978 et un lien très fort les unit. Elles travaillent ensemble sur des projets, échangent sur...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer