Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Notre action pour l'énergie et climat

L’énergie et le climat sont intrinsèquement liés. Que l’on soit un particulier ou une collectivité, nous avons tous un rôle à jouer pour réduire nos consommation d’énergie et ainsi nos émissions de gaz à effet de serre.

Eclairage dynamique du musée de l'Hospice Comtesse
Eclairage dynamique du musée de l'Hospice Comtesse
Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

L’énergie et le climat sont intrinsèquement liés.

L’énergie utilisée pour le logement et les transports constitue le principal émetteur de gaz à effet de serre, responsable du dérèglement climatique. En matière d’énergie pour atténuer les effets du climat, les principaux leviers sont :

  • La sobriété : agir sur les comportements pour maitriser et économiser l’énergie
  • L’efficacité : construire et rénover les bâtiments de façon à limiter les dépenses d’énergie
  • Les énergies renouvelables : développer le recours à ces énergies « propres » (qui n’émettent pas de gaz à effet de serre).

Chacun peut agir.

A son niveau, la ville de Lille, développe une stratégie volontariste depuis 2004 : le plan climat énergie territorial. Les résultats se mesurent chaque année dans le cadre du bilan énergie municipal.

Quels sont les domaines d’intervention de la ville autour de l’énergie ?

Les bâtiments publics et l’éclairage

  • Accompagnement des agents municipaux et des usagers avec le dispositif des « Correspondants énergie »: suivi des consommations d’énergie et mise en place d’ecogestes pour réduire les consommations (depuis 2015, 10 0000 euros d’économisés dans 38 bâtiments municipaux) ;
  • Rénovation de bâtiments qui intègrent les énergies renouvelables (école Malot Painlevé, Crèche Marie Curie, Halle de Glisse…) et nouvelles constructions performantes ;
  • Mise en œuvre du Plan lumière qui développer un éclairage public innovant, performant, économe.

L’approvisionnement en énergie et réseaux

  • Passation de marchés d’exploitation des installations de chauffage et de l’éclairage public avec des engagements de réduction des consommations d’énergie ;
  • Recours à une électricité 100% garantie d’origine renouvelable (pour les bâtiments municipaux et l’éclairage public).

La planification et le développement territorial

  • Construction d’éco-quartiers (Rives de la Haute Deûle, Fives Cail) ;
  • Réflexion sur les besoins énergétiques à l’échelle d’un quartier ou d’une opération d’aménagement.

La politique sociale

L’habitat privé

Les transports

  • Le plan de déplacements lillois qui prônent les modes doux et la pacification du centre-ville ;
  • La multiplication de projets d’éco-mobilité scolaires ;
  • Des véhicules municipaux (bus scolaire et véhicules de propreté des rues) qui roulent à l’huile de friture en partenariat avec GECCO.

La coopération internationale

  • Partenariat avec les villes jumelées autour des énergies renouvelables : installation de 16 unités de biogaz sur la commune de Saint-Louis du Sénégal, ville jumelée avec Lille.

Les engagements de la ville

  • Le plan climat énergie territorial

En 2008, la Ville adopte un Plan climat énergie territorial pour le patrimoine municipal, un programme stratégique engageant et volontariste pour la lutte contre le dérèglement climatique.
Dans le même temps, Lille signe avec 6000 autres villes européennes, la Convention des maires pour le climat et l’énergie* et s’engage ainsi à tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs des « 3 x 20 » d’ici 2020 :

  • Réduire ses consommations énergétiques de 20%,
  • Réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20%, 
  • Couvrir 20% de ses consommations énergétiques par des sources d’énergies renouvelables.
  • Le label Cit’ergie, une démarche de qualité et de progrès

En 2014 : Lille est labellisée «Cit’ergie» (2014-2017), grâce à un ambitieux plan d’actions. Plus qu’un label, Cit’ergie est un outil de pilotage pour la politique énergétique municipale.

  • La nouvelle Convention des maires pour le climat et l’énergie

En 2017, Lille signe la nouvelle Convention des maires pour le climat et l’énergie qui rassemble 7000 collectivités locales. Elle renforce ainsi son engagement parmi les collectivités impliquées dans les dynamiques de transition énergétique.

À l’horizon 2030, les objectifs de cette nouvelle convention sont de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre par la réduction des consommations d’énergie et un approvisionnement en énergie sûre, durable et abordable et mettre en œuvre une stratégie d’adaptation aux effets du changement climatique.
 
Pour y parvenir, la Ville renouvelle son plan d’actions Cit’ergie, feuille de route municipale en matière d’énergie, dans le cadre de la reconduction du label Cit’ergie (2018-2021).

Aujourd’hui, où en est-on ?

En 2017, la Ville de Lille affiche ses résultats: baisse de 15% des consommations d’énergie (objectif 2020: 20%), baisse de 16,4% des émissions de gaz à effet de serre (objectif 2020 : 20%), et consommation de 39% d’énergie issues de sources renouvelables (objectif 2020 : 20%).

La Ville est en passe d’atteindre les objectifs fixés par la convention des maires à échéance 2020.

>Plus d’infos : télécharger le bilan du plan climat énergie territorial

à télécharger

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer