Espace Presse
Authentification

M'identifier

mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas encore d'identifiant ?

Demandez-le
logo_lille
header to print
squelette oiseau
       

Transformations urbaines

       

Un nouvel art de vivre à Lille

Une ville qui change, des quartiers qui se transforment : depuis 3 ans le cadre de vie de milliers de Lillois s'améliore grâce à des projets de grande envergure. Ces projets s'articulent autour de 4 priorités :

1. Le logement

 La construction de 12000 nouveaux logements est programmée d'ici 2014  : 7 900 sont déjà livrés ou en travaux, dont 2 300 logements sociaux et près de 600 en accession sociale à la propriété pour des familles aux revenus moyens ou modestes.

L'application de  la règle des trois tiers est obligatoire :   un tiers de logements sociaux, un tiers de logements en accession à la propriété et un tiers de logements libre. La Ville impose 30 % de logements sociaux dans toutes les opérations de plus de 17 logements dans les quartiers qui en sont insuffisamment pourvus.

L'accession sociale à la propriété est également favorisée : un logement sur deux sera produit à coût abordable d'ici 2014. Pour plus d'infos, suivez ce lien

2. La concertation

Tout projet est pensé en concertation avec les Lillois grâce aux outils suivants :


Les diagnostics en marchant
sont des ballades urbaines réunissant des habitants du quartier et des techniciens. L'objectif est de repérer les points positifs et négatifs du cadre de vie, puis d'apporter des solutions aux dysfonctionnement repérés. 

Les tables rondes durant lesquelles des groupes d'habitants et d'usagers débattent avec les maîtres d'ouvrage et les maîtres d'œuvre autour de certaines opérations d'aménagement, d'équipements publics...

Les ateliers urbains de proximité sont des espaces d'information, de consultation et de concertation avec les riverains et (futurs) usagers.

Pour les chantiers les plus importants, des comités de suivi des travaux ou encore l'organisation d'événements de fin de chantier sont mis en place.

3. L'emploi

La clause d'insertion est intégrée dans les marchés publics depuis 2004. Les entreprises retenues doivent embaucher des personnes sortant d'une longue période de chômage ou souffrant d'un manque de qualification, bénéficiaires des services du R.M.I ou du PLIE (Plan local pour l'insertion et l'emploi).

 

La charte d'insertion : les entreprises de bâtiment et travaux publics s'engagent à réserver plus de 5% des heures de chantier aux habitants des quartiers de Lille Sud et Moulins, et à mettre en place des chantiers d'insertion pour les personnes les plus éloignées de l'emploi.

Haut de page