5000 arbres plantés d’ici 2020 à Lille

Du 27 novembre au 1er décembre 2018, la Ville de Lille a invité les habitants à planter des arbres avec les jardiniers municipaux, occasion de faire le point sur la politique menée en la matière par la Ville.

Plantation d'un pommier près des berges de la Deûle avec des enfants.DanR

Partager sur :

Google+

Chaque année, jusqu'en 2017, 300 à 400 arbres ont été plantés à Lille. Et on ne parle pas là des arbustes mais bien des spécimens de plus grande taille, de ceux qui ont besoin d’une tronçonneuse pour être taillés ! Avant d’être mis en terre, ils ressemblent d’ailleurs plutôt à de frêles plantes. Ce sont elles que les habitants vont avoir en mains à l’occasion des chantiers de plantations qui leur sont proposés les 27, 28 et 29 novembre et le 1er décembre.

Car cette semaine va voir s’enraciner quelque 1000 arbres ! Une montée en puissance voulue par la municipalité pour atteindre l’objectif suivant : 5000 arbres plantés d’ici 2020

Utiles ou esthétiques ?

« Nous avons eu envie d’y impliquer les citoyens pour leur présenter notre travail et pour échanger », précise Vincent Marichal, responsable de la gestion des arbres pour la mairie. Il peut raconter, par exemple, comment les espèces sont choisies. « Je travaille en collaboration étroite avec mon collègue écologue, Yohan Tison. Nous sélectionnons des espèces utiles pour nourrir et abriter insectes et oiseaux, comme l’aulne, le bouleau ou le saule ».

Ou encore comme le peuplier qui, en nombre, forme un rideau permettant d’isoler les berges de la Deûle de la pollution lumineuse néfaste pour les animaux nocturnes. « En plus de ce critère écologique, je tiens aussi à y associer une touche esthétique, avec des arbres à fleurs comme les magnolias ou les tulipiers ».

Les bienfaits des arbres

En ville, on leur connaît plusieurs avantages :

  • ils réduisent les îlots de chaleur en jouant le rôle de climatiseur naturel (ombre, évapotranspiration),
  • ils sont des éléments clés du paysage,
  • ils sont indispensables à la biodiversité (corridors, habitat, ressources alimentaires),
  • ils absorbent le carbone et captent certains polluants,
  • ils purifient l'air en produisant de l'oxygène,
  • ils sont bons pour notre santé psychique en diminuant le stress.

Pas question pour autant de mettre des arbres partout ! « Nous avons des contraintes techniques », explique Vincent Marichal, comme la présence de réseaux souterrains, la distance aux façades, le respect de la visibilité… Autre contrainte, celle de la cohérence urbaine et architecturale, histoire de ne pas dresser d’arbres au milieu de places ouvertes, par exemple. Enfin, pour les espaces de verdure, les choix doivent tenir compte de l’écosystème.

Par Valérie Pfahl



Lire aussi

« Capitale verte européenne » : Lille retenue parmi les villes finalistes Nature/Environnement

 La candidature de Lille au prix « Capitale verte européenne » a été retenue pour la sélection finale qui interviendra en juin avec deux autres vi...

Voir
La nature en fête ! Photo A. G.
La nature en fête à la CitadelleNature/Environnement

Au retour des beaux jours s’annonce la nouvelle édition de la Fête de la Nature, le 25 mai au Parc de la Citadelle. 

Voir
Bord eau
Détente au bord de l’eau

Un terrain, au bout de l'avenue Léon Jouhaux, est en cours d'aménagement pour accueillir les promeneurs. Juste avant la piétonnisation du quai Jou...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer