Acheter son logement moins cher

En dissociant le prix du terrain de celui du logement, l’Organisme de foncier solidaire de la métropole lilloise permet aux acheteurs de devenir propriétaires à des prix inférieurs à ceux du marché.

Partager sur :

Google+

En 2017, Lille a lancé l’Organisme de foncier solidaire de la métropole lilloise (OFSML), le premier en France. Cet organisme à but non lucratif a pour vocation de développer un parc de logements en accession à la propriété durablement abordable.

Si les prix du logement sont élevés, c’est souvent parce que le foncier, c’est-à dire le sol, coûte cher et en particulier dans le centre-ville.

Avec ce dispositif, le prix du foncier est dissocié du prix global du logement qui de ce fait est vendu à un prix plus bas. L’acquéreur achète les murs du logement mais l’OFSML reste propriétaire du foncier. Les futurs acheteurs doivent répondre à des critères de ressources et habiter le logement en tant que résidence principale. À chaque (re)vente d’un logement en bail réel solidaire, le prix est encadré. 

Le premier programme avec 15 logements en bail réel solidaire, "Cosmopole" rue Jean Bart, a été commercialisé avec succès et sera livré au printemps 2020.

Une seconde opération comprenant 17 logements rue Renan, a déjà obtenu son permis de construire.

En savoir plus

Si vous êtes intéressés, rendez-vous sur www.ofsml.fr pour plus d’infos et connaître les prochaines opérations en bail réel solidaire.



Lire aussi

L'encadrement des loyers relancéLogement

Depuis l’annulation du dispositif, déjà en vigueur à Lille entre février et octobre 2017 grâce à la loi ALUR (Accès au Logement pour un Urbanisme...

Voir
eco-quartier
Chtite maison solidaire : une réponse à la précaritéLogement

Le projet de l’éco-quartier solidaire a obtenu le plus grand nombre de votes des habitants de la ville de Lille dans le cadre du budget participat...

Voir
Taxe foncière : la ville de Lille bonne élèveLogement

A Lille, la taxe foncière compte parmi les plus basses des villes françaises de plus de 100 000 habitants.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer