Airbnb : une nouvelle règle

À partir du 1er janvier 2019, les particuliers désirant louer un local meublé à Lille, Lomme et Hellemmes pour une période de courte durée par le biais de plateformes numériques (Airbnb…) devront s’enregistrer via une plateforme. 

Partager sur :

Google+

La location de meublés par des particuliers pour de courtes périodes participe à la diversité des modes d’accueil des visiteurs, et accroît l’attractivité de notre territoire. Comme les grandes villes, Lille voit cette offre se développer au fil des années : en 2017, la plateforme Airbnb hébergeait 4 745 offres (source : observatoire Airbnb).
 
Pour éviter les changements d’usage des locaux d’habitation et réguler la concurrence entre les différents modes d’hébergement, le législateur a fixé à 120 jours maximum la possibilité de louer un local meublé par an. Au-delà, le loueur s’expose à des sanctions pécuniaires significatives.

Une plateforme pour s'inscrire

À partir du 1er janvier 2019, les personnes souhaitant louer un local meublé à Lille, Lomme et Hellemmes pour une période de courte durée par le biais de plateformes numériques (Airbnb…) devront s’enregistrer afin d’obtenir un numéro d’enregistrement. Ce numéro devra figurer sur les annonces des loueurs dès cette date.

> Enregistrez vos locations de meublés touristiques :

https://meubles-tourisme.lille.fr/



Lire aussi

Première pierre du projet ShAKEEconomie

ShAKE, un programme multi usages au sein d’Euralille3000. 

Voir
Acheter son logement moins cherLogement

En dissociant le prix du terrain de celui du logement, l’Organisme de foncier solidaire de la métropole lilloise permet aux acheteurs de devenir p...

Voir
eco-quartier
Chtite maison solidaire : une réponse à la précaritéLogement

Le projet de l’éco-quartier solidaire a obtenu le plus grand nombre de votes des habitants de la ville de Lille dans le cadre du budget participat...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer