Belle mobilisation dans un jardin

Pour planter des arbres fruitiers, les amoureux du jardin des Agrions, aux Bois-Blancs, ont fait appel à des jeunes du quartier.

Partager sur :

Google+

« Se rapprocher de la terre permet de belles rencontres ». Un constat fait par Christelle Libert depuis un peu plus d’un an qu’elle fait pousser un jardin participatif au bout du bout du quai de l’Ouest ! Et nouvelle démonstration ce mercredi 28 novembre : elle a mobilisé quelques jeunes habitant les Bois-Blancs pour planter huit pommiers et deux poiriers. « Pas besoin de les pousser, ils avaient à cœur d’être là », remarque Naguibe, animateur au Chalet, structure associative pour les 16-25 ans du quartier.

Ensemble pour l'environnement

Ce « jardin des Agrions » est né en 2017 de la passion de Christelle et de quatre camarades soucieux de cultiver de façon responsable et ensemble. « Le bien commun, ça a du sens », résume Christelle. Et de se réjouir des échanges qu’elle a eus avec les jeunes avant cette après-midi de plantations. « Nous avons discuté de l’importance de respecter l’environnement et je les ai sentis fiers à l’idée de pouvoir donner des pommes et des poires fraîches aux enfants, fruits de leur travail d’aujourd’hui ».  

Un coup de main !

Encore un peu de patience, « on devrait pouvoir les cueillir d’ici deux ans », confirme Islem, l’un des jeunes à manier la pelle. « Le sol est dur, il y a beaucoup de cailloux », ajoute son copain, Bilel en actionnant une tarière dans le trou pour poser les racines d’un pommier qui attend son tour. « On est content de venir donner un coup de main ici », disent-ils en chœur.

Belle renaissance pour ce jardin vandalisé l’été dernier. La vingtaine d’adhérents actifs ne baisse pas les bras, motivés par les expériences potagères et florales partagées sur cet espace nature que les habitants se réapproprient, « non pas pour s’imposer au paysage mais pour se poser dessus », précise Christelle. La motivation vient aussi de l’intérêt croissant des habitants pour ce jardin, 400 en visite lors des fêtes de la Gare d’eau en octobre, par exemple.

Le « jardin des Agrions » a été créé par l’association « les jardins du sourire » dans le cadre du permis de végétaliser mis en place par la Ville en 2017. Il facilite et multiplie les initiatives citoyennes de « spots » de culture et de jardinage dans l’espace public.

Par Valérie Pfahl

 



Lire aussi

Lille, Capitale Utopia en 2021Nature/Environnement

Les résultats du Prix « Capitale Verte Européenne » pour 2021 sont tombés le 20 juin, au soir du grand oral de Martine Aubry à Oslo aux côtés du P...

Voir
Qualité de l'air
Qualité de l’air : l’avis des citoyensNature/Environnement

Après 4 mois de travail, les participants au débat citoyen sur la qualité de l'air ont rendu leurs avis au Maire qui fera prochainement des propos...

Voir
Une main caresse les feuilles d'une plante tropicale
Initiation au lombricompostageLogement

Que vous soyez initié ou néophyte, venez poser toutes vos questions sur le compostage et le lombricompostage collectif et individuel.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer