Budget participatif #2 : vos projets prennent vie !

Une mini-forêt, des jeux inclusifs, des fontaines à eau potable, le réaménagement de la place Casquette : focus sur quatre des 21 propositions retenues et financées pour cette deuxième édition. 1,5 million d'euros est consacré à ces projets d'habitants en faveur du bien-vivre en ville.

Perspective - Projet Place Casquette

Partager sur :

Google+

Des fontaines à eau potable

Fontaine-eau Elles ont été appréciées dès cet été. Sur une proposition du Conseil municipal d’enfants, dix fontaines à eau potable ont été installées dans les espaces publics, les squares et les parcs de la ville. Une initiative destinée à faciliter l’accès à l’eau potable mais aussi à limiter les déchets (bouteilles d’eau). Céline, en service civique pour l’association La Cloche Hauts-de-France qui lutte contre l’exclusion des personnes sans-abri, explique : « Le CME s’est tourné vers nous pour connaître les points stratégiques où placer les fontaines. La plupart des bénévoles de l’asso étant issus de la rue, nous avons pu facilement le conseiller. » Avec un budget total de 90 000 euros, les premières fontaines ont été implantées en juillet dans les squares du Réduit, Ghesquières et Trulin, mais aussi dans le Jardin des Plantes et dans le parc Barberousse à Saint-Maurice Pellevoisin. Et en août, c’était au tour des parcs des Dondaines et Barbusse, de la Halle de Glisse et de la plaine des Vachers de bénéficier de l’installation de ces points d’eau potable. Une fontaine a également été implantée au jardin des enfants à Lomme.

Une micro-forêt dans la ville 

foret Autre projet qui a suscité l’enthousiasme du jury : la plantation d’une micro-forêt à la Porte d’Arras (Lille-Moulins). Une initiative portée par le Collectif l’Arrassine et saluée pour son caractère innovant et écologique. Pas moins de 100 000 euros ont été attribués à sa réalisation. « L’objectif de cette micro-forêt urbaine est de pouvoir planter beaucoup d’arbres – trois arbres au mètre carré – dont chaque essence de bois locale recevra des hôtes particuliers tels que des insectes ou des oiseaux. Un concept inspiré du botaniste japonais Miyawaki qui permettra à la forêt de recevoir cent fois plus de biodiversité qu’une forêt classique », explique Thibault Garin, du Collectif l’Arrassine. Objectif : lutter contre la pollution de l’air. À ce jour, 1 500 arbres ont été plantés par le Collectif avec des élèves du collège Makeba, et des écoles Launay et Duruy. Les plantations se poursuivront durant l’année.

Des jeux inclusifs

Le budget participatif a également permis à quatre habitants du quartier de Vauban-Esquermes de proposer l’implantation de jeux inclusifs pour les enfants en situation de handicap. Est concerné le square de l’Arbonnoise. Sélectionné par le jury citoyen, le projet bénéficie d’un budget de 50 000 euros. Les quatre Lillois ont à cœur de créer des jeux accessibles à tous, mais aussi de favoriser l’intégration des enfants en situation de handicap sur le territoire. Après avoir analysé les différents paramètres permettant la réalisation du projet avec les services municipaux (accessibilité, mobilité…), les travaux ont été lancés début octobre.

Le réaménagement de la place Casquette

PLace-casquette Une nouvelle Place Casquette, totalement réaménagée, verra le jour début 2021, après quelques semaines de travaux. C’est à l’initiative de deux habitants de Wazemmes, Henri et Pierre, qui souhaitaient faire de la place un lieu fédérateur pour le quartier.
110 000 € ont été attribué par le jury citoyen pour que la ville réalise un nouvel aménagement. Au programme : guingétisation, requalification des sols et végétalisations.
L’objectif premier est de réanimer la place grâce à un éclairage festif et chaleureux par l’installation de guirlandes au centre de la place, et le changement des lampadaires. Le revêtement de la place actuellement en mauvais état sera requalifié afin de recréer une unité, apporter plus de luminosité et surtout plus d’accessibilité. Les terrains de pétanques seront décalés et abaissés, avec un système de sol drainant pour éviter les flaques.
La place accueille 14 grands platanes avec des racines assez imposantes. Afin de les préserver, des grandes fosses seront installées autour des arbres, où seront plantés des massifs végétaux et quelques roches pour apporter un effet luxuriant, à l’image de ce qui a été réalisé Place de Strasbourg (Lille-Centre). Terrasses, activités sportives variées, évènements culturels ponctuels et vie associative… ce sont tout autant d’activités qui pourront faire de la place Casquette un nouveau lieu de vie à Wazemmes.
Les travaux ont été lancés en octobre 2020. 

Pour rappel, en 2019, particuliers, associations et collectifs lillois, lommois et hellemmois ont eu trois mois pour imaginer et proposer des projets favorisant le bien-vivre en ville. Un jury citoyen composé de 12 habitants, 12 conseillers de quartier et d’un président a désigné en février les 21 projets lauréats, qui sont fi nancés grâce au budget participatif.

Les autres projets en cours

  • Le kiosque Butterfly : un lieu convivial de proximité au Faubourg de Béthune, où les habitants pourront se retrouver. Budget : 140 000 €
  • La valorisation et réhabilitation de l’étang et du parc urbain de Lomme pour permettre l’accessibilité de l’étang de pêche aux personnes à mobilité réduite. Budget : 140 000 €
  • La création d’une buvette et la rénovation des vestiaires du complexe sportif de Lille-Sud. Budget : 140 000 €
  • Le réaménagement du square Massenet à Fives et l’installation de jeux inclusifs. Budget : 68 000 €
  • Le dressing solidaire et recyclerie textile accessible aux personnes précaires. Budget : 50 000 €
  • Le Jardin Niwa Hanagara au pied de la résidence de la rue Edouard Herriot. Budget : 73 000 €
  • Brico’ntainer : l’atelier de bricolage solidaire qui contiendra un atelier de construction pour les habitants, un lieu de stockage de matériaux ainsi qu’un espace extérieur et couvert propice aux événements et formations. Budget : 105 000 €
  • Radio Moulins : un box de montage et un vélo radio pour réaliser des émissions radio sur l’ensemble du quartier. Budget : 60 000 €
  • Le réaménagement du terrain de proximité Gorki (revêtement de gazon, clôtures ou accès, équipements sportifs, éclairage). Budget : 96 000 €
  • La mise en couleur du métro aérien via un vidéo-mapping, du mobilier urbain design ou des arts urbains, dans une démarche participative. Budget : 65 000 €
  • La végétalisation d’une rue dans chaque quartier et dans chaque commune associée. Travaux prévus à l’automne. Budget : 50 000 €
  • La création de jardins flottants sur la Deûle pour favoriser la biodiversité en ville, améliorer la qualité de l’eau et offrir une note bucolique dans le paysage urbain. Budget : 40 000 €
  • La conception d’un banc d’eau permettant de récupérer les eaux de pluie. Budget : 40 000 €
  • L’aménagement de la porte de Gand afin de créer un lieu de vie extérieur et des jardins en permaculture. Budget : 80 000 €.


Lire aussi

Concours : le plastique, danger pour les animauxCitoyenneté

À vos idées ! Les impacts du plastique sur les animaux choquent les jeunes du Conseil Municipal d’Enfants. Pour favoriser la prise de conscience,...

Voir
Stand du Conseil citoyen lillois au Faubourg de Bethune en juin 2019
Conseil Citoyen Lillois

Le Conseil citoyen est une instance de participation citoyenne. Créés par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 févri...

Voir
Les masques ont créé des opportunités de s'engagerCitoyenneté

Dans la série « Ils ou elles font Lille », Sylvain Derreumaux, de l’association Le Souffle du Nord raconte comment il a vécu la crise sanitaire li...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer