Cap sur une Gare d’eau pour tous

Au bout du bout du quai de l'Ouest, dans le quartier des Bois-Blancs, la Gare d'eau s'apprête à naviguer vers un nouveau destin. Avec comme objectif un lieu nautique ouvert à tous.

© Agence de Paysage Urbicus

Partager sur :

Google+

« Un ingrédient de plus dans l’écoquartier des Rives de la Haute Deûle qui conjugue de façon exemplaire l’écosystème d’Euratechnologies et un urbanisme durable fondé sur la qualité paysagère ». Voilà comment Stanislas Dendievel, adjoint au maire chargé de l’urbanisme, du paysage, de la nature et de l’eau, introduit le projet de la Gare d’eau. Et quel ingrédient !

À la confluence du canal à grand gabarit et du bras de Canteleu, ce site va connaître une métamorphose. Située dans le quartier des Bois-Blancs et à Lomme, la Gare d’eau va être modernisée. Et changer de vie grâce à une diversité d’activités en lien avec le tourisme fluvial.

Une halte nautique

La jetée actuelle va disparaître pour être reconstruite, passant d’un mètre à cinq mètres de large. Pour accueillir plus confortablement les péniches habitées (qui seront relocalisées le temps des travaux avant de retrouver leur place habituelle), des bornes d’eau et d’électricité seront installées. Au programme également, la mise en place d’un système d’assainissement.

Du côté de la place Méo, ce sont 25 anneaux qui seront posés pour permettre aux bateaux de passage (de 8 à 15 mètres) de s’amarrer. Attention, il ne s’agit pas là d’implanter un port de plaisance qui ferait figure de parking. L’idée est bien de proposer une halte nautique aux touristes qui viennent découvrir Lille par les eaux avant de partir vers d’autres horizons.

Plaisirs aquatiques

Autre idée : offrir aux habitants, aux Lillois et même aux métropolitains un nouveau lieu de vie animé, où pourront être organisés des fêtes, des rendez-vous culturels et des événements sportifs, bien sûr. Une base nautique sera créée pour la pratique de différents sports liés à l’eau. Et un ponton flottant sera construit pour la mise à l’eau de petites embarcations. « L’objectif, c’est de rendre actifs tous ces espaces pour favoriser un dialogue fluvestre entre terre et eau.

C’est aussi de faire en sorte que tout le monde s’y retrouve et prenne plaisir à s’y balader, à y naviguer ou à y accoster », affirme Stanislas Dendievel. Si la crise sanitaire liée à la Covid ne perturbe pas le planning, les travaux se dérouleront durant le premier semestre 2021…

Sur la partie lommoise du secteur de cette Gare d’eau, la presqu’île Boschetti s’intègre également au projet. Dans un second temps, des aires techniques (hangar et aire de carenage) et un parking à bateaux (sur la terre ferme) pourraient y élire domicile. Le site profitera également d’un aménagement paysager et généreusement planté, qui valorisera la biodiversité et fera la part belle aux promenades.

Une enquête publique, organisée par l’État du 16 novembre au 1er décembre, a porté sur l’impact de ce projet sur la qualité de l’eau et de l’environnement. Projet qui a déjà fait l’objet d’une large participation citoyenne qui va se poursuivre tout au long des différentes étapes.

Il s’inscrit dans une stratégie de reconquête des cours d’eau menée par la Métropole Européenne de Lille. Elle investit 5,5 millions d’euros pour la requalification de la Gare d’eau qu’elle a entrepris aux côtés de la Ville de Lille.

Par Valérie Pfahl



Lire aussi

Biodimètre : quelle biodiversité pour les Rives de la Haute-Deûle ? Nature/Environnement

Un projet qui allie urbanisme, nature, design et sciences du numérique, fait aussi appel aux habitants invités à observer.

Voir
Une catiche est une carrière souterraine d'exploitation de craie
Pollution, inondation... rappel sur les risques majeursNature/Environnement

Une nouvelle édition de la plaquette du DICRIM (Document d'Information communal sur les Risques Majeurs) vient de sortir. Elle vous rappelle les r...

Voir
Plantation participative de la micro forêt urbaine à la porte d’Arras

Vendredi 6 et samedi 7 mars 2020, 1 400 essences locales d’arbres ont été plantées dans le square de la Porte d’Arras, selon la méthode du botanis...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer