Cap sur une Gare d’eau pour tous

Au bout du bout du quai de l'Ouest, dans le quartier des Bois-Blancs, la Gare d'eau s'apprête à naviguer vers un nouveau destin. Avec comme objectif un lieu nautique ouvert à tous.

© Agence de Paysage Urbicus

Partager sur :

Google+

« Un ingrédient de plus dans l’écoquartier des Rives de la Haute Deûle qui conjugue de façon exemplaire l’écosystème d’Euratechnologies et un urbanisme durable fondé sur la qualité paysagère ». Voilà comment Stanislas Dendievel, adjoint au maire chargé de l’urbanisme, du paysage, de la nature et de l’eau, introduit le projet de la Gare d’eau. Et quel ingrédient !

À la confluence du canal à grand gabarit et du bras de Canteleu, ce site va connaître une métamorphose. Située dans le quartier des Bois-Blancs et à Lomme, la Gare d’eau va être modernisée. Et changer de vie grâce à une diversité d’activités en lien avec le tourisme fluvial.

Une halte nautique

La place Méo a vocation à être piétonne. Sa rive sera constituée par un quai bas au niveau de l’eau. Il accueillera des « catways » (petit appontement flottant) pour l’amarrage de bateaux de plaisance (18 anneaux). La place haute sera aménagée en son centre par un aménagement provisoire en lieu et place de la future capitainerie, prévue en phase ultérieure. Des bancs, chaises longues et des arbres agrémenteront la place. L’ensemble de la place sera couverte de pavés de grès sciés.

Plaisirs aquatiques

Autre idée : offrir aux habitants, aux Lillois et même aux métropolitains un nouveau lieu de vie animé, où pourront être organisés des fêtes, des rendez-vous culturels et des événements sportifs, bien sûr. Une base nautique sera créée pour la pratique de différents sports liés à l’eau. Et un ponton flottant sera construit pour la mise à l’eau de petites embarcations. « L’objectif, c’est de rendre actifs tous ces espaces pour favoriser un dialogue fluvestre entre terre et eau.

Sur la partie lommoise du secteur de cette Gare d’eau, la presqu’île Boschetti s’intègre également au projet. Dans un second temps, des aires techniques (hangar et aire de carenage) et un parking à bateaux (sur la terre ferme) pourraient y élire domicile. Le site profitera également d’un aménagement paysager et généreusement planté, qui valorisera la biodiversité et fera la part belle aux promenades.

Ce projet s’inscrit dans une stratégie de reconquête des cours d’eau menée par la Métropole Européenne de Lille. Elle investit 5,5 millions d’euros pour la requalification de la Gare d’eau qu’elle a entrepris aux côtés de la Ville de Lille.

Calendrier des travaux

Le chantier se déroulera en deux grandes phases :

  • Pour la partie fluviale : démolition, dragage et reconstruction fluviale du 22 septembre 2021 à mi-janvier 2022 puis une phase de réalisation des équipements nautiques de mi-janvier à fin avril 22.
  • Pour la partie terrestre : intervention sur la requalification des espaces publics dont la place Méo / quai de l’ouest et le raccordement de la nouvelle jetée à la place de la gare d’eau de mi-avril 2022 à fin octobre 2022.


Lire aussi

Venez planter un arbre près de chez vous !Nature/Environnement

Les habitants, mais aussi les groupes scolaires et les associations de la ville de Lille sont invités à participer à une plantation d’arbres les 4...

Voir
Biodimètre : quelle biodiversité pour les Rives de la Haute-Deûle ? Nature/Environnement

Un projet qui allie urbanisme, nature, design et sciences du numérique, fait aussi appel aux habitants invités à observer.

Voir
« Le 31 » et ses enseignesCommerces

Le "31" a ouvert ses portes il y a plusieurs mois déjà. Retour sur cette nouvelle adresse rue de Béthune, située à la place des anciennes Galeries...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer