Collecte de protections périodiques

Du 29 janvier au mois de juin prochain, des boites à dons sont installées dans les dix mairies de quartiers lilloises, à la Maison des associations et au Supermarché G20 (401, boulevard Hoover), afin de permettre aux Lillois·es de déposer des protections périodiques, qui seront ensuite redistribuées dans les foyers d’accueil lillois.

Boite à dons

Partager sur :

Google+

En France, près de 1 700 000 femmes souffrent de la précarité menstruelle et manquent cruellement de produits d’hygiène intime ce qui provoque des troubles physiques et psychologiques (Source: IFOP, 2019).

La précarité en chiffres :

  • 40% des sans-domicile en France sont des femmes,
  • 11 000 : nombre moyen de protections hygiéniques jetables utilisées au cours d’une vie,
  • 4 € : prix moyen observé d’un paquet de tampons,
  • 8 000 € :budget menstruel moyen au cours d’une vie.

Pour lutter contre cette précarité menstruelle, le Conseil lillois de la jeunesse, avec l’aide de l’association étudiante Nouvelles Règles et de l’association nationale Règles élémentaires, organise une grande collecte de protections périodiques pour ces personnes en situation de précarité.

Dans les boites à dons, le public peut y mettre en priorité des serviettes hygiéniques, mais aussi des tampons ou même des cups. Les produits peuvent être dans des boites en bon état ou en format individuel. 



Lire aussi

Association solidaire : Les Petits Frères des PauvresSeniors

Fabrice Talandier est le directeur régional de l'association les Petits Frères des Pauvres. Pour maintenir le lien social en cette période de conf...

Voir
Comment prendre soin des autres ? Santé

En cette période d'épidémie au coronavirus, voici quelques idées pour aider les autres, tout en respectant les gestes barrière.

Voir
Les supporters du LOSC ont du coeur
Le monde sportif mobiliséConfinement / Coronavirus

Le monde sportif veut aider les hôpitaux et les soignants. A l'image de Decathlon, du LOSC et de ses supporters.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer