Conseil lillois de la nuit

La Ville a souhaité créer le Conseil lillois de la nuit pour améliorer l’équilibre entre la vie nocturne et les débordements qu’elle peut engendrer, la tranquillité des habitants et l’activité économique des établissements de cette branche professionnelle. Son installation a eu lieu le 29 novembre 2021.

Partager sur :

Google+

C’est quoi le Conseil de la Nuit ?

Lille est une ville dynamique, jeune, étudiante. La vie nocturne fait partie de son identité et de son attractivité. Elle est aussi source d’excès, de comportements déviants, de nuisances pour les riverains. Le Conseil de la Nuit est une instance participative qui a pour objectif de favoriser une vie nocturne apaisée, en associant l’ensemble des acteurs à la recherche de solutions efficaces et partagées.

Qui le compose ?

L’ensemble des acteurs du monde de la nuit pouvant apporter leur expérience et expertise :

  • des institutionnels, par exemple les services de la Ville et de l’Etat
  • des exploitants d’établissements (restaurants, bars et discothèques)
  • des représentants d’associations, de partenaires publics et de personnalités
  • des élus municipaux
  • des riverains issus de collectifs d’habitants
  • des noctambules

Ces acteurs échangeront au sein de groupes de travail. Au-delà de ses membres, le Conseil lillois de la Nuit souhaite ouvrir à tous la possibilité de faire part de leur expérience, de leurs idées et de leurs propositions pour « mieux vivre la nuit ». Des habitants, des collectifs, des représentants d’associations, des commerçants ou toute autre personne intéressée pourront ainsi être associés aux groupes de travail. 

Quand se réunira-t-il ?

Le Conseil de la Nuit se réunira 1 fois par an, en séance plénière. Le reste de l’année, ses membres travailleront au sein de 5 commissions thématiques :

  • Régulation de la vie nocturne
  • Conciliation
  • Attractivité
  • Lutte contre les discriminations et le harcèlement
  • Santé

Quelle suite ?

Les solutions débattues lors de la séance plénière annuelle pourront être proposées à la Ville, et étudiées par les élus municipaux. Par exemple, l’écriture d’une nouvelle charte de la vie nocturne sera l’un des premiers chantiers du Conseil de la Nuit.

De plus, via l’adresse email de contact conseildelanuit@mairie-lille.fr, chacun peut transmettre ses idées et suggestions afin d’alimenter les travaux et réflexions du Conseil lillois de la Nuit, ou lui signaler une situation particulière.

Ces dernières semaines, des personnes ont relaté, sur les réseaux sociaux ou dans les médias, avoir été droguées au GHB puis agressées. Selon les éléments transmis par la Police Nationale, aucune plainte n’a à ce jour été recueillie à Lille. La Ville a mis en place trois actions :

  • Face à la difficulté de mesurer la situation, une adresse email dédiée a été créée: agressionnuit@mairie-lille.fr. Tout fait éventuel peut y être signalé. Il sera traité par la Maison de la Médiation et du Citoyen de la Ville. Un soutien et un accompagnement seront proposés.
  • La Ville a commandé 2 000 protège-verres auprès d’une entreprise lilloise. Ils seront remis gratuitement aux établissements de nuit à destination des clients pour les faire connaître.
  • Un groupe de travail sur la réduction des risques (prévention, formation…) est mis en place dans le cadre du Conseil de la Nuit.

Les prochains temps forts du Conseil de la Nuit

  • 13 décembre : lancement des commissions « conciliation » et « régulation de la vie nocturne »
  • 15 décembre : lancement de la commission « attractivité »
  • Janvier 2022 : lancement des deux autres commissions thématiques
  • Ecriture d’une nouvelle charte de la vie nocturne


Lire aussi

L'ouverture de la salle de consommation à moindre risque bloquéeSanté

Malgré l’accord du ministère de la Santé et l’engagement de la Ville et de ses partenaires, la salle de consommation à moindre risque ne peut pas...

Voir
Secteur Massena-Solférino : sécurité renforcéeSécurité

Face aux nuisances et aux problèmes de sécurité dans le secteur Masséna-Solferino, les services de l’État et de la Ville de Lille renforcent leur...

Voir
Plus de moyens pour la sécurité

La Ville agit quotidiennement pour la sécurité et la tranquillité publique. Aux 120 policiers municipaux en poste fin 2020 s’ajouteront 25 nouveau...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer