Contrat de ville 2021 : priorité à l'emploi et à la santé

Constitué de 260 projets sur tout le territoire, le contrat de ville 2021 a été voté au conseil municipal du 5 février.

Partager sur :

Google+

C’est une délibération de 450 pages qui a été soumise ce 5 février aux élus du conseil municipal, qui l'ont votée. Elle recense la programmation 2021 du contrat de ville, « cet instrument de justice sociale, au service de la vie des habitants, du vivre ensemble, de la réalisation des projets d’avenir et du développement des quartiers de la ville », rappelle Arnaud Deslandes, adjoint en charge de la Solidarité et de la Cohésion des territoires.

La programmation 2021 s’inscrit bien sûr dans un contexte inédit de crise sanitaire, qui a augmenté les inégalités sociales et territoriales.

260 actions, portées par 153 associations, seront financées par la Ville de Lille et déployées dans les quartiers Politique de la Ville de Lille et Hellemmes. Sur ces 260 actions, 64 sont des actions nouvelles.

La contribution de la Ville de Lille au financement de ces actions s’élève à 2 225 502 € (205 453 € pour Hellemmes). La Ville a sollicité l’État à hauteur de 2 026 876 € et la Région Hauts-de-France à hauteur de 449 129 €.

Les priorités du contrat de ville 2021 à Lille

La Ville a été particulièrement attentive aux projets répondant aux deux priorités identifiées en cette période de crise, tout particulièrement :

  • le soutien à l’activité économique, à l’accès et au retour à l’emploi, en particulier pour les jeunes ;
  • la prévention des risques sanitaires, particulièrement pour les personnes qui ont souffert des conditions du confinement.

 Néanmoins, les trois autres champs d’action fixés par la Ville restent d’actualité :

  • la consolidation et le développement d’actions solidaires favorisant un développement durable ;
  • les démarches qui concourent au lien social et à la lutte contre l’isolement ;
  • les projets favorisant l’appropriation des espaces publics par les habitants

Exemples de projets retenus

  • Lutte contre l'isolement et défense du lien social : le projet KAPS sur la colocation solidaire ; le projet de l’APSCO d’aide et de soutien aux familles pour la scolarité ; le projet de « La Cloche » sur les publics en situation d’errance et de précarité aux abords des secteurs gare et commerçants.
  •  Insertion par l'activité économique : le programme « Emergence » de l’ARéLi qui est un programme de mentorat et d’accès aux études pour les publics, l’IRIS Formation et le projet de mise en place d’ateliers d’aide à la maîtrise d’outils numériques dans le cadre des démarches d’emploi, le projet de Magdala pour l’accompagnement vers la remise en emploi des personnes en grande précarité et l’organisation d’un forum emploi à destination de ces publics.
  • Développement durable : le projet « Tous au Lavoir pour un quartier plus propre et plus vert » à Faubourg de Béthune, sur la prévention et la sensibilisation à lutte contre la production de déchets.
  • Prévention et santé : le projet sur les Espaces Écoute Santé qui permettent un accompagnement psychologique aux personnes en situation de précarité, l’action nouvelle de l’Institut Pasteur à destination de l’ensemble des quartiers lillois, pour aider les habitants à retrouver un équilibre en santé mentale, physique et psychique, le développement d’actions autour du sport santé et bien-être par le Judo Club du Faubourg de Béthune.
  •  Appropriation des espaces publics par les habitants : le projet d’Avenir Enfance sur l’animation des Olieux et des 18 Ponts à Moulins, du secteur Gide à Lille Sud, de la place d’Oujda à Wazemmes, aux Peupliers à Fives, le programme d’animation de l’ancienne Cité Lys à Fives de l’association « A-Z », les actions d’animation et de présence sur le Square d’Espagne et la Place Catinat de l’Association du Comité d’Animation de Vauban-Esquermes.

Un dispositif concerté avec les citoyens

Le contrat de ville 2021 a été conçu en concertation avec les citoyens des quartiers Politique de la Ville. En ce sens, la Ville a organisé des échanges et des temps de travail avec les conseillers de quartier et les représentants du Conseil Citoyen lillois. Les conseillers ont pu formuler des avis et remarques.

Début janvier, Arnaud Deslandes a rencontré le Conseil citoyen lillois, conformément à l’article 7 de la loi du 21 février 2014 portant réforme de la politique de la Ville. Le Conseil citoyen a émis un avis « globalement positif » à la présentation de la programmation du contrat de ville.

Rappel du calendrier

L’appel à projets a été lancé conjointement par la Ville de Lille, la Métropole Européenne de Lille, la Région Hauts-de-France et l’État, en lien avec les signataires du contrat de ville, en juillet 2020. Après un dépôt des dossiers par les associations en octobre 2020, les dix chefs de projet de la Politique de la Ville ont auditionné les porteurs de projets.



Lire aussi

On joue à nouveau rue du Mal AssisLoisirs

Une ancienne aire de jeux à l’abandon qui se trouve rue du Mal Assis a retrouvé un nouveau visage grâce aux habitants du Faubourg de Béthune, avec...

Voir
Renouvellement des Conseils de quartier-septembre 2020
Conseil de quartier : les dates

Consultez les dates prévisionnelles des prochaines séances de conseils de quartier.

Voir
Stand du Conseil citoyen lillois au Faubourg de Bethune en juin 2019
Conseil citoyen Lillois

Le Conseil citoyen est une instance de participation citoyenne. Créés par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 févri...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer