Des renards à la Citadelle

Quelques goupils ont été aperçus dans le parc de la Citadelle. Pourquoi s’agit-il d’un bon signe ?

@Grégoire Seither

Partager sur :

Google+

Surtout, pas d’inquiétude si vous en croisez un ! Le renard ne transmet pas la rage depuis qu’elle a été éradiquée grâce à la vaccination voilà une bonne quinzaine d’années.  Il n’attaque pas non plus l’homme et il ne mord pas. Pas une raison, bien sûr, pour chercher à l’attraper ou à lui faire un câlin !

L’animal est discret et prudent et reste une espèce sauvage. Si deux ou trois individus ont été aperçus dans le parc de la Citadelle de Lille, peu probable que les promeneurs et autres joggeurs puissent les observer facilement…

« La présence du renard dans le parc de la Citadelle et plus généralement en milieu urbain marque le retour de la nature en ville », rappelle Lise Daleux, adjointe au maire chargée des espaces verts et du développement durable.

Un rôle important !

Les spécialistes de la biodiversité se réjouissent et l’un d’eux, Yohan Tison, écologue municipal, précise : « le renard est important pour l’écosystème car il se nourrit de petits rongeurs parfois en surnombre, comme les souris et les campagnols, ainsi que d’animaux malades. Il a un rôle sanitaire dans la nature ».

Il profite également des déchets humains pour se restaurer mais ne provoquera pas plus de dégâts dans les poubelles des Lillois que ne peuvent en faire les pies ou les chats !

Quelques goupils arpentent donc le parc de la Citadelle mais pas seulement. Plusieurs représentants ont aussi repérés sur le site de la friche Saint-Sauveur, dans le parc du Héron ou encore aux Près du Hem. La chasse et la pose de pièges étant interdits, ils peuvent désormais trouver dans les parcs urbains des zones de tranquillité. Et les corridors de biodiversité aménagés par les collectivités leur permettent de mieux circuler.

En savoir plus sur la biodiversité à Lille ici



Lire aussi

jardin
Stop pesticides : les alternativesNature/Environnement

Lille, aux côtés d’autres villes françaises, a signé un arrêté interdisant l’utilisation des pesticides sur l’ensemble de son territoire.

Voir
Le jardin des Agrions inauguré Nature/Environnement

Il a profité du premier budget participatif pour prendre de l’envergure. Le jardin des Agrions, aux Bois-Blancs, a été officiellement inauguré dim...

Voir
À Lille, la saison des plantations se poursuitNature/Environnement

Avec à ce jour 34 343 arbres répartis sur 730 sites, la ville de Lille entend poursuivre la pérennisation et le développement de son patrimoine ar...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer