Détente au bord de l’eau

Un terrain, au bout de l'avenue Léon Jouhaux, est en cours d'aménagement pour accueillir les promeneurs. Juste avant la piétonnisation du quai Jouhaux et de nouvelles animations appelées  « Folies fluvestres »…

Bord eau

Partager sur :

Google+

Voilà un nouvel espace végétal qui a de grandes chances d’attirer du monde ! En bord de Deûle, avec vue sur les arbres du parc de la Citadelle, le site se prépare à accueillir des Lillois (et sûrement des métropolitains) qui auront envie de se poser. Transats et tables de pique-nique leur tendent les bras pour se reposer, manger un sandwich, rêvasser, regarder les enfants jouer ou encore lire…

Où le trouver ? Au bout de l’avenue Léon Jouhaux, sur la pointe dite « enherbée », face à la Porte de Dunkerque. Le mobilier urbain a donc été posé, la palissade a été baissée pour ouvrir la perspective, des arbres et des arbustes ont été plantés en janvier. Et l’herbe commence à montrer le bout de son vert. « Le projet a été lancé suite à des observations d’habitants qui souhaitaient davantage d’installations sportives pour les jeunes, remarque Sophie Delommez, directrice de la mairie de quartier de Vauban-Esquermes.

Le conseil de quartier et son président, Laurent Guyot, ont alors entrepris la remise en état du terrain de proximité conçu pour la pratique du foot et du basket. » Terrain qui jouxte la pointe du « magasin aux pavés ». En 2018, les habitants ont alors été conviés à trois ateliers de quartier pour échanger sur la façon de transformer le secteur dans son ensemble. Entre autres souhaits, ils ont exprimé celui de faire une part plus belle aux piétons et aux cyclistes. C’est chose faite pour les deux-roues : depuis le feu à l’angle des rues d’Armentières et de Solférino jusqu’à l’entrée du terrain de sport, une piste cyclable a été créée. Côté « deux-pieds », c’est le tronçon de l’avenue Léon Jouhaux, dans le prolongement du quai de la Citadelle et jusqu’à la rue Solférino, qui sera entièrement piétonnisé en juin.

Un nouvel atelier de quartier a eu lieu le 2 mars pour discuter d’aménagements complémentaires, pour la pointe enherbée, le quai, mais aussi le square d’Armentières situé juste en face. Également au cœur des conversations, la façon d’animer les différentes zones de ce secteur transformé. Une réflexion qui s’inscrit dans les prochaines folies fluvestres proposées en bord de Deûle à partir de la mi-juin.

Par Valérie Pfahl



Lire aussi

Eau : consignes de restrictionCommunication

La situation de la ressource en eau étant globalement déficitaire pour la saison dans le département du Nord, un arrêté préfectoral réglemente l’u...

Voir
Lille, Capitale Utopia en 2021Nature/Environnement

Les résultats du Prix « Capitale Verte Européenne » pour 2021 sont tombés le 20 juin, au soir du grand oral de Martine Aubry à Oslo aux côtés du P...

Voir
Qualité de l'air
Qualité de l’air : l’avis des citoyensNature/Environnement

Après 4 mois de travail, les participants au débat citoyen sur la qualité de l'air ont rendu leurs avis au Maire qui fera prochainement des propos...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer