Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


J.-F. Millet, la rétrospective

C'est une première depuis 1975. Peintre, dessinateur et pastelliste, Jean-François Millet (1814-1875) fait l'objet d'une grande rétrospective au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Une double exposition consacrée à Millet. Photo Julien Sylvestre, Ville de Lille.
Une double exposition consacrée à Millet. Photo Julien Sylvestre, Ville de Lille.
Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Le nom de Jean-François Millet résonne à travers le monde, associé à celui de L’Angélus, sans doute avec La Joconde le tableau le plus célèbre de l’art occidental. Pourtant, paradoxalement, Millet est un peintre mal connu aujourd’hui. En dehors du musée d’Orsay et du musée de Cherbourg, l’essentiel de son œuvre se trouve conservé aux Etats-Unis et au Japon. Aucune grande rétrospective ne lui a été consacrée en Occident depuis l’exposition de 1975 organisée au Grand Palais à Paris, puis à la Hayward Gallery à Londres, par Robert L. Herbert.

Double exposition temporaire

Au Palais des Beaux-Arts de Lille, une double exposition temporaire lui est consacrée : la première retrace son parcours avec une centaine d'œuvres de l'artiste venues de France et du monde entier. La seconde intitulée « Millet USA » évoque l'influence que le peintre flamand a pu avoir sur de nombreux artistes américains au XXe siècle à travers les œuvres de poètes, peintres, photographes et cinéastes, d’Edward Hopper à Dorothea Lange.

Une double exposition consacrée à Millet. Photo Julien Sylvestre, Ville de Lille.

"Millet USA"

« Millet USA » Pourquoi Millet est-il une rock star aux Etats-Unis ? Pourquoi de nombreux artistes américains s’inspirent de son art et en louent l’actualité ?

Les relations de Millet avec l’Amérique sont profondes et datent de son vivant. Durant les vingt dernières années de son existence, ses plus fervents admirateurs, artistes et collectionneurs, sont américains.  Pour le peuple américain, les toiles du peintre français représentent plus que des portraits de paysans et des scènes pastorales. Elles dépassent la référence culturelle pour symboliser le monde des pionniers à l’origine de la construction des Etats-Unis, évoquant la conquête des terres vierges, la progression de la « Frontière » vers le Far-West, la solitude et la grandeur d’âme des bâtisseurs du nouveau monde.

Une double exposition consacrée à Millet. Photo Julien Sylvestre, Ville de Lille.

Pratique

Expositions « Millet » et « Millet USA » à découvrir du 13 octobre au 22 janvier au Palais des Beaux-Arts, place de la République à Lille. Tarifs : 10/8/7€. Réservations en ligne : billetterie-pba.lille.fr Plus d’infos : www.pba-lille.fr



Lire aussi

Di(x)visions: immersion dans le graffiti nordiste Culture

Du 13 octobre au 10 décembre, les graffeurs du Nord vous proposent de découvrir l'art du graffiti à travers une exposition collective baptisée Di(...

Ajouter à mes favoris Voir
Les femmes photographes à l'honneurCulture

La médiathèque du Vieux Lille met les femmes photographes à l’honneur. Rendez-vous pour une conférence le 29 novembre.

Ajouter à mes favoris Voir
Les femmes photographes à l'honneur

La médiathèque du Vieux Lille met les femmes photographes à l’honneur lors d'une conférence le 29 novembre.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer