Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


L'AEM ne viendra pas à Lille

L'Agence Européenne des Médicaments (AEM) ne viendra pas à Lille. Réactions de Martine Aubry et Xavier Bertrand.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Les 900 agents de l'AEM, Agence Européenne des médicaments, ne viendront pas à Lille en 2019. Pour rappel, Lille était, comme 18 autres villes, candidate pour accueillir l'agence qui, Brexit oblige, quittera Londres. Le verdict est tombé ce lundi 20 novembre, lors du Conseil des affaires générales regroupant à Bruxelles les 27 Etats membres de l'Union Européenne.

Communiqué de Martine Aubry (Maire de Lille) et Xavier Bertrand (président de Région)

« L’Agence Européenne du Médicament (AEM) est un enjeu majeur pour les habitants de l’Union européenne en matière de santé publique, de sécurité sanitaire, et pour l’avenir de notre protection sociale.

L’évaluation de la candidature française par la Commission européenne a souligné la qualité du dossier lillois, appuyé notamment sur le bâtiment Biotope de 30 000 m², sur la proximité de la ville avec les grands aéroports de Bruxelles et Paris, mais aussi sur l’assurance d’une transition en douceur pour les agents, en raison de la proximité de Lille avec Londres.

Surtout, notre candidature était confortée par le fait que Lille, la métropole lilloise et la région Hauts-de-France sont un territoire d’excellence de la filière santé : 3000 chercheurs et 80 laboratoires de recherche s’y distinguent par leur envergure internationale. Les grandes institutions médicales des Hauts-de-France, parmi lesquelles le CHRU de Lille et l’Institut Pasteur, conjuguées à la vitalité des acteurs comme Eurasanté et les 20 000 professionnels de santé du territoire, avaient convaincu le gouvernement précédent de désigner Lille pour porter les couleurs de la France.

Nous retiendrons de cette candidature le formidable élan impulsé par l’ensemble des acteurs politiques de la Métropole et de la région, ainsi que la mobilisation du monde économique avec l’appel lancé par 59 chefs d’entreprises représentant 800 000 salariés dans le monde.

En dépit de cette fantastique mobilisation, nous ne pouvons que regretter le soutien tardif et timide affiché par le Président de la République. Alors que Lille, la MEL, et la Région Hauts-de-France portaient cette candidature depuis plus de six mois, c’est seulement la semaine dernière que le Président de la République, en saluant notamment le travail remarquable que nous avons entrepris pour la constitution du dossier, a exprimé publiquement son soutien à notre initiative commune. Or, une véritable mobilisation du Président Macron aurait dû faire la différence.

Pour les habitants des Hauts-de-France, c’est une nouvelle déception, après les difficultés rencontrées sur le Canal Seine-Nord et le manque d’intérêt de l’exécutif pour le choix de Lille comme Capitale mondiale du Design.
Nous n’en poursuivrons pas moins notre combat pour que Lille, la Métropole lilloise et les Hauts-de-France continuent de faire valoir leur attractivité dans tous les domaines. »

Martine AUBRY Xavier BERTRAND



Lire aussi

« Connaître et valoriser son patrimoine »Travaux / Projets urbains

Les premières visites d’immeubles situés dans le site patrimonial remarquable démarrent. Les explications de Catherine Bourlet, architecte des bât...

Ajouter à mes favoris Voir
Mi-mandat : réunions publiquesMairie

Des réunions publiques, ouvertes à tous, sont organisées au sein des dix quartiers de Lille.

Ajouter à mes favoris Voir
Travaux rue de la CollégialeProjets urbains

La rue de la Collégiale fait l’objet d’un projet de refonte complète dans la totalité de sa voirie (de façade à façade, réseaux compris). Cette ré...

Ajouter à mes favoris Voir

Share the page in social network :

Close