L'Open data à Lille

Dans un souci de transparence et de modernisation de la vie publique, la Ville de Lille participe à l’ouverture des données publiques.

Partager sur :

Google+

L’open data, ou ouverture des données, c’est la mise à disposition, en téléchargement libre et gratuit, des données électroniques publiques dans un format brut et facilement réutilisable. Cette ouverture des données est rendue obligatoire pour les collectivités de plus de 3 500 habitants et les administrations de plus de 50 agents par la loi pour une République numérique du 7 octobre 2016.

Les données ainsi libérées peuvent être réutilisées par tout un chacun pour permettre, par exemple, la création d’applications mobiles ou la consultation des informations clés du territoire par les citoyens. Les données doivent être publiées sous réserve d’anonymisation, de protection de la propriété intellectuelle, du secret industriel et commercial.

La démarche lilloise

C’est dans cet esprit d’innovation ouverte que La Ville de Lille a contribué en 2017 au déploiement du portail Open data ouvert par la MEL avec trois premiers jeux de données :

  • base des équipements publics de proximité
  • base des parcs et jardins
  • base des monuments historiques

Depuis le lancement de la démarche, de nombreux jeux de données viennent s'ajouter à ce catalogue au fur et à mesure des contributions des différents services municipaux et des demandes des ré-utilisateurs potentiels.

Les jeux de données

À ce jour, la Ville de Lille a publié une trentaine de données, classés en 7 catégories : administration, transport et déplacements, culture et patrimoine, environnement, aménagement du territoire, services et social, sport et loisirs.

> En savoir plus sur l'Open data et consulter les jeux de données

L'open data à Lille en images

Durée: 00:31


Lire aussi

Takk vous dit merci Nature/Environnement

Takk, nouveau lieu de vie de quartier, a ouvert à Vauban Esquermes. Le samedi 11 décembre, un marché de Noël spécial "upcycling lillois" s'y tiend...

Voir
Laura et Nour, la recherche au fémininEnseignement

Elles sont chercheuses, elles sont lilloises (d’origine ou d’adoption) et elles ont reçu le prix Jeunes Talents L’Oréal-Unesco.

Voir
Gardiennes de rueCitoyenneté

Dessinés par LaDame QUICOLLE, des portraits de femmes occupent l’espace public lillois depuis le 22 novembre.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer