La Ville crée un Conseil lillois de la nuit

Présidé par un membre du conseil municipal désigné par le maire, le Conseil lillois de la nuit a pour objectifs de contribuer à apaiser la vie nocturne à Lille et veiller au respect de la règlementation.

Partager sur :

Google+

Plus concrètement, le Conseil lillois de la nuit aura pour objectifs principaux :

  • de construire des propositions innovantes fondées sur le dialogue, la médiation et les expérimentations,
  • de construire et cultiver une culture commune à l’ensemble des acteurs autour des thèmes liés à la vie nocturne,
  • d’écrire une nouvelle charte de la vie nocturne,
  • d’évaluer l’application de la réglementation.

Sa composition prendra en compte aussi bien les professionnels de la nuit que l’ensemble des usagers de la vie nocturne et les riverains. Les élus du conseil municipal seront participants de ce Conseil de la nuit à proportion des groupes qui le composent.

Plus précisément, il est proposé que sa composition soit la suivante :

  • 20 exploitants d’établissements (restaurants, bars, discothèques) désignés par les organisations professionnelles,
  • 5 représentants des riverains issus de collectifs d’habitants créés dans le secteur Masséna-Solférino, pour le quartier de Lille-centre, pour la rue Saint-André et pour la rue des Bouchers et le Quai du Wault,
  • 2 noctambules sélectionnés dans le cadre d’un appel à candidatures,
  • 14 représentants des associations, partenaires publics et personnalités.

Onze élus du conseil municipal, désignés pour la durée du mandat municipal en cours, participeront aux travaux du Conseil lillois de la nuit, à savoir huit élus de la majorité municipale, deux élus du groupe Lille Verte et un élu du groupe Faire Respirer Lille.

Les assemblées plénières

Le Conseil de la nuit organisera une fois par an son assemblée plénière afin de présenter les avancées des actions engagées et échanger sur la vie nocturne.

Cette séance plénière sera alimentée par le fruit des travaux de 5 commissions qui détermineront leur fréquence de réunion :

  • la commission de régulation de la vie nocturne, faisant intervenir les services municipaux et les services de l’Etat, donnant son avis sur d’éventuelles sanctions à solliciter auprès de la préfecture,
  • la commission de conciliation, espace de médiation entre les riverains et les professionnels, avec la participation des services de la Ville et de la police,
  • la commission d’attractivité de la vie nocturne, afin d’envisager toutes actions de promotion de la vie nocturne,
  • la commission de lutte contre les discriminations et le harcèlement, chargée de dresser un état des lieux sur cette thématique et proposer toutes expérimentations,
  • la commission santé chargée, après avoir dressé un état des lieux, de piloter toutes expériences utiles de réduction des risques (hyper alcoolisation, usages de drogues, maladies sexuellement transmissibles, …).


Lire aussi

Budget participatif : 3ème éditionCitoyenneté

Vous êtes Lillois, Lommois ou Hellemmois et vous avez un projet à proposer pour votre ville ? La première étape a commencé ce 11 octobre : candida...

Voir
Conseils de quartier des Bois-Blancs

Le conseil de quartier des Bois-Blancs est présidé par Akim OURAL, Adjoint au maire en charge du Quartier des Bois-Blancs

Voir
Plus de moyens pour la sécurité

La Ville agit quotidiennement pour la sécurité et la tranquillité publique. Aux 120 policiers municipaux en poste fin 2020 s’ajouteront 25 nouveau...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer