La biodiversité lilloise récompensée

Forte de ses engagements en faveur de l’environnement, de l’écologie et de la préservation de son patrimoine naturel, la Ville de Lille se voit attribuer la distinction « Meilleure grande ville pour la biodiversité 2021 », dans le cadre de l’édition 2021 du concours « Capitale Française de la Biodiversité »axée sur le thème « Eau et Biodiversité ».

Partager sur :

Google+

Depuis 2010, le concours Capitale française de la biodiversité identifie, valorise et diffuse les meilleures actions réalisées par des communes et intercommunalités françaises en faveur de la biodiversité.

Les collectivités ont été évaluées sur dossier et lors d'une visite de terrain où elles doivent présenter 3 actions : une sur l'aménagement du territoire, une sur la gestion de la ville et la troisième impliquant des habitants.

Cette année, le concours avait pour thème «biodiversité et eau». La Ville de Lille a présenté :

  • L'intégration de la biodiversité dans ses opérations urbaines (éco-quartier des Rives de la Haute-Deûle) ;
  • La mise en œuvre d'un plan mare ;
  • L'amélioration et plantations des berges avec des bénévoles et des associations (Berges de la Deûle, fossés des remparts de la Citadelle).

La Ville de Lille engagée  depuis plus de 15 ans dans la préservation de la biodiversité

Son plan Biodiversité, adopté en 2010, se traduit par la mise en œuvre de mesures concrètes telles que la trame noire « Luciole », la débétonisation, végétalisation et désimperméabilisation des cours d’écoles, l’intégration de la biodiversité dans le bâti (établie dans le Pacte Lille bas carbone), le plan 20 000 arbres, la restauration des berges de la Citadelle ou la poursuite de la métamorphose paysagère.

Dans le cadre de sa candidature au titre de « Capitale Française de la Biodiversité », les actions de la Ville de Lille ont été évaluées et reconnues selon leurs ambitions et leurs impacts sur la biodiversité. Cette édition a ainsi permis à la Ville de Lille de valoriser ses actions et initiatives en matière de préservation des zones humides, de restauration de la continuité écologique des cours d’eau et de leurs berges, mais aussi de gestion des eaux pluviales, de désimperméabilisation, ou contre le changement climatique et ses conséquences via des solutions fondées sur la nature, etc.

Des actions qui s’inscrivent dans la politique globale de la Ville en faveur de la Transition écologique et qui se voient incarnées dans des projets tels que :

  • l'éco-quartier des Rives de la Haute-Deûle aux Bois-Blancs et à Lomme. Ce projet urbain, situé sur un point stratégique des réseaux écologiques lillois le long de la Deûle, a permis de créer un quartier de vie attractif et durable sur un ensemble d’anciennes friches industrielles. Il s’appuie sur le patrimoine paysager historique et la présence de l’eau avec la création et la mise en réseau de zones humides fonctionnelles et paysagères.
  • la mise en œuvre d'un plan mare. Dès 2005, la Ville s’est engagée dans la restauration de la biodiversité des zones humides. La création d’un réseau de mares le long de l’axe de la Deûle contribue à la préservation de nombreuses espèces (faune et flore) et à l’installation de nouvelles. Ce réseau compte aujourd’hui une soixantaine de mares et le travail se poursuit avec de nouvelles mares chaque année.
  • la renaturation participative des berges. Ce projet vise à transformer des milieux stériles ou fortement dégradés en milieux favorables à une flore de zone humide et maintenir leurs qualités écologiques tout en arrêtant l’érosion des berges. Chaque année, ces chantiers de renaturation menés en partenariat avec des associations naturalistes mobilisent plusieurs centaines de bénévoles. 

> Plus d'infos 

Un temps officiel de remise du prix se tiendra à Lille le jeudi 25 novembre.



Lire aussi

Aux petits soins pour les bergesNature/Environnement

Environ quatre kilomètres de berges, le long de la Deûle et des zones humides de la Citadelle, ont été restaurés par des habitants et des associat...

Voir
Réduction des déchets : apprenez à réparer !

Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, apprenez à réparer vos objets du quotidien pour prolonger leur durée de vie !

Voir
Planteurs de bonheursNature/Environnement

Ce premier week-end de novembre, une micro-forêt de 2500 arbres a été plantée au Faubourg de Béthune par de nombreux habitants.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer