La chorale à domicile

Chacun chante chez soi et elle réunit les chansons pour en faire un clip débordant de partage et d’entrain. Cécile Thircuir, artiste lilloise, raconte cette aventure humaine.

Partager sur :

Google+

En lançant auprès de ses proches l’idée de chanter chacun chez soi puis d’assembler les voix, Cécile Thircuir ne pensait pas séduire une centaine d’amateurs dont certains qu’elle ne connaissait même pas ! 101 personnes précisément, du jeune enfant à la mamie, beaucoup de Lillois mais pas seulement.

Les chansons sont arrivées de 34 départements et même du Maroc, de Suisse, de Thaïlande, de Nouvelle Zélande, touchant Cécile par ces liens créés autour d’une pratique artistique divertissante, joyeuse, qui permet de se donner à soi et de donner aux autres. La « Chorale à domicile » est née !

Ouvrir le chant des possibles

Cécile Thircuir est co-directrice artistique de la compagnie lilloise On, Off, qu’elle a fondée en 2003, cherchant « des alchimies entre musique savante et musique populaire, entre chant et théâtre, entre poétique et burlesque,  entre hier et aujourd’hui ».

« À la mise en place du confinement, je me suis retrouvée à l’arrêt, comme tant d’autres Français, ce qui est compliqué, bien sûr », raconte-t-elle, « je me suis demandée comment je pouvais contribuer, à ma mesure, pour continuer de partager malgré les difficultés ».

Elle décide alors « d’ouvrir les champs des possibles, ou plutôt les chants des possibles » ! Elle a donc proposé une chanson enfantine originaire du Mozambique, « Make Tume Papa », à la fois gaie et accessible.

Elle a également donné des consignes de cadrage, de jeux d’acteurs et de dress-code, précisément du vert, « couleur de l’espoir », car il s’agit bien de chanter mais aussi de se filmer.  

Deuxième clip en préparation

Toute débutante en montage qu’elle est, et accompagné de Pierre Thouvenot, du studio Orion Productions qui mixe bénévolement le son, Cécile a ensuite « bricolé de son mieux » pour réunir ces vidéos et en faire un clip, à découvrir ici.

Emballée et émue par l’engouement pour son projet, Cécile a lancé un deuxième appel aux choristes. Au programme , une nouvelle chanson, « La messe solennelle » de Juliette, et un nouveau dress-code, « se mettre sur son 31 comme pour un mariage ».

Ce deuxième clip vient d'être lancé. Et si les choses sont techniquement possibles, l’artiste lilloise remettra ça une troisième fois avant la fin du confinement…

Par Valérie Pfahl



Lire aussi

desrousseaux
Le père du P’tit Quinquin fête ses 200 ansCulture

Alexandre Desrousseaux est l’auteur du célèbre « P’tit Quinquin » mais aussi d’autres chansons patoisantes. Découvrez cette figure lilloise célébr...

Voir
Redécouvrez les librairies Déconfinement

lire-a-lille.fr est un site internet dédié aux librairies de Lille. Il présente les services développés pour adapter l'activité au contexte sanita...

Voir
click and collect
La BML lance son « click & collect »Déconfinement

La bibliothèque municipale de Lille a lancé le « Click and Collect » pour rouvrir grand les plaisirs du livre en main.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer