La rue aux écoliers

En l'espace de quelques mois, plusieurs écoles vont tester le concept des rues scolaires, qui amène calme et sécurité aux abords des écoles.

Partager sur :

Google+

C’est un fait bien connu : les espaces piétons aux abords des écoles sont parfois peu sécurisés voire dangereux en raison de l’affluence sur les trottoirs lors de la sortie des écoles. De nombreuses rues à sens unique sont également très étroites et laissent peu de place aux familles sur le parvis pour récupérer leurs enfants.

Afin de régler ce problème, la Ville a expérimente les rues scolaires. Le concept ? Interdire l’accès à ces rues aux voitures pendant les heures d’entrées et de sorties dans les établissements scolaires. Au moins huit écoles sont concernées et deux d’entre elles* expérimentent déjà ce dispositif depuis les vacances d’automne. « C’est un projet porté et soutenu depuis l’année dernière par de nombreux parents d’élèves. Il y a trop d’attroupements aux abords des écoles », commente Sylvie Pottrain, directrice de l’école Jules Michelet qui teste le dispositif. Dès le premier jour de la rentrée, parents et enfants ont pu observer le calme qui régnait autour de l’école.

« Une initiative positive et très attendue »

Améliorer la sécurité, encourager les enfants et parents à venir à pied, à vélo ou en trottinette, permettre aux rues d’être plus sûres et désengorgées, mais aussi réduire la pollution… Si ce n’est qu’un test pour l’instant, les écoles concernées semblent conquises par cette innovation. Un premier bilan sera effectué dans quelques semaines et cette expérimentation devrait servir d’exemple pour d’autres rues scolaires. « Six projets seront expérimentés dans les prochaines semaines », déclare Charlotte Brun, adjointe au maire de Lille en charge de la ville éducatrice et de la ville à hauteur d’enfants.

Pour la directrice de l’école Michelet, c’est une réussite. « On peut dire que la rue scolaire fait l’unanimité à l’école ! Les enfants sont super contents de pouvoir se déplacer sur la chaussée et d’avoir de l’espace autour de l’établissement. Pour nous, c’est une initiative positive et très attendue par de nombreux parents. » Selon elle, les rues scolaires sont nécessaires et répondent aux besoins que rencontre chaque école de la ville : sécurité, réduction des attroupements et distanciation physique.

 * Les écoles Michelet dans le Centre et Desbordes-Valmore-Jaurès aux Bois Blancs expérimentent actuellement le dispositif.

Les rues actuellement concernées :

  • Rue Montesquieu, écoles Duruy Annexe et Les Moulins. Les horaires où le dispositif de « rues scolaires » se met en place (abaissement de la barrière amovible pour supprimer la circulation motorisée) sont : les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h15-9h et 16h15-17h.
  • Rue Victor Duruy, écoles Philippe de Comines et Duruy. Les horaires sont les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h15 à 9h et de 16h15 à 17h et les mercredis de 8h15 à 9h et de 12h15 à 13h.
  • Rue Bohin, école Suzanne Lacore, les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h15 à 9h et de 12h15 à 13h.

Ces trois rues scolaires et leurs 5 écoles confondues mettront en place ce dispositif à partir du 21 janvier 2021.



Lire aussi

Des masques pour enfants fournis dans les écoles élémentaires Enseignement

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé l’extension du port du masque à l'école aux enfants des écoles élémentaires, dès l'âge de 6 ans.

Voir
Inscriptions scolairesAdministration

Votre enfant entre en maternelle ou change d’école à la rentrée 2021 ? Les démarches sont à effectuer entre le 13 janvier et le 31 mars 2021.

Voir
Vélos de ville et d’aventures

Avec la crise sanitaire, nombreux sont les Lillois qui ont repensé leur façon de se déplacer. Le constat se fait tous les jours : les cyclistes so...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer