Le CCC porte la parole des citoyens

Au CCC, on réfléchit et on débat dans l’intérêt général. Et on propose des avis, comme les trois qui ont été présentés en févrie à l’occasion de l’assemblée plénière.

Le CCC a travaillé sur l'innovation culturelle et a rendu un avis. Ici, un Bal à Fives, rendez-vous proposé par la Ville.. © Daniel Rapaich
Le CCC a travaillé sur l'innovation culturelle et a rendu un avis. Ici, un Bal à Fives, rendez-vous proposé par la Ville. © Daniel Rapaich

Partager sur :

Google+

L’un a travaillé sur les impacts du e-commerce sur le cadre de vie. L’autre a réfléchi aux innovations qui pourraient être apportées dans les pratiques culturelles et touristiques. Hervé Le Maout et Yann Feurte sont des citoyens actifs, aujourd’hui membres du Conseil communal de concertation (CCC). Et ont été fidèles au poste lors de la dernière assemblée plénière au cours de laquelle trois avis ont été proposés et mis au vote, en février.

« C’est très intéressant de pouvoir faire des propositions concrètes sur des projets qui concernent la ville et donc notre vie », remarque Hervé, au CCC depuis six ans. Même son de cloche du côté de Yann, arrivé dans l’instance voilà un an à l’occasion de la nouvelle mandature : « il me semble essentiel que les habitants puissent donner leur avis sur des décisions qui les concernent ».

Lui-même a lancé une association de démocratie participative, baptisée Comidée, voilà un an. C’est elle qu’il représente au sein du CCC. Car, rappelons-le, le Conseil communal de concertation de Lille regroupe des représentants d’associations, de la Chambre de commerce et d'industrie, de la Chambre des métiers et de l'artisanat, du CHR et de l'Université de Lille.

L'intérêt général en ligne de mire

Sensible aux questions environnementales, Hervé, représentant la Confédération générale des cadres (CGC) a donc creusé le sujet du e-commerce et de ses impacts dans le cadre de sa commission. « L’augmentation des colis commandés via internet génère de plus en plus de livraisons et a donc un impact à la fois sur la circulation et sur la pollution en ville », explique-t-il.

Avec une dizaine d’autres conseillers, il a donc planché sur la question. D’abord en rencontrant plusieurs professionnels des transports et de la livraison et en dressant un état des lieux. Ensuite, le groupe a proposé 25 préconisations. « Ces propositions sont faites dans l’intérêt général et participent à la réflexion et aux débats sur des questions concernant Lille », ajoute Michel.

Cet avis, par exemple, est ajouté au moulin des équipes de la Ville qui travaillent sur les déplacements, les circulations et les mobilités à Lille.

Autre réflexion mise en lumière lors de l'assemblée plénière, celle sur l’innovation en matière culturelle et touristique. « Lille est déjà active, festive et accueillante mais nous nous sommes interrogés sur les façons d’aller encore plus loin », raconte Yann.

Objectifs ? « Faire découvrir ou redécouvrir des lieux moins connus, aussi bien aux Lillois qu’aux touristes, sensibiliser davantage de publics, donner encore plus envie de participer ». Et le jeune homme d’ajouter : « donner la parole au sens large, du citoyen au spécialiste, et recueillir des points de vue qui émanent du terrain, c’est vraiment très constructif ».

Par Valérie PFAHL



Lire aussi

Stand du Conseil citoyen lillois au Faubourg de Bethune en juin 2019
Conseil Citoyen Lillois

Le Conseil citoyen est une instance de participation citoyenne. Créés par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 févri...

Voir
Budget participatif #2 : vos projets prennent vie !Citoyenneté

Une mini-forêt, des jeux inclusifs, des fontaines à eau potable, le réaménagement de la place Casquette : focus sur quatre des 21 propositions ret...

Voir
Concours : le plastique, danger pour les animauxCitoyenneté

À vos idées ! Les impacts du plastique sur les animaux choquent les jeunes du Conseil Municipal d’Enfants. Pour favoriser la prise de conscience,...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer