Le Conseil municipal a délibéré

Consultez les délibérations sur les affaires de la Ville de Lille adoptées lors du dernier Conseil municipal, le vendredi 22 novembre 2019.

Partager sur :

Google+

En introduction du conseil municipal, le Maire a annoncé que la Ville de Lille attribuera une subvention exceptionnelle de 15 000€ pour la commune du Teil, touchée par un séisme d’une magnitude de 5.4 sur l’échelle de Richter le 11 novembre dernier. Cette commune de l’Ardèche a été particulièrement impactée à travers de nombreux dégâts matériels, qui se chiffrent en millions d’euros. La Ville de Lille est solidaire.
 
Le Maire s’est félicité de la forte participation des Lillois, Lommois et Hellemmois à la deuxième édition du Budget Participatif. La Ville a enregistré un total de 9752 votants contre 7364 en 2018, soit une hausse de plus de 30%. Les 21 projets plébiscités, sur les 167, éligibles émanent de tous les quartiers et mettent à l’honneur la solidarité, la nature en ville, les mobilités ou encore l’aménagement de l’espace public. Ils témoignent de la volonté des Lillois de s’impliquer pour leur quartier et de toujours faire progresser le vivre-ensemble. Le tirage au sort du jury citoyen le 27 novembre marquera la prochaine étape du Budget Participatif après le vote. Au total, 304 personnes se sont portées candidates pour en faire partie.
 
Le Maire a par ailleurs interpellé les Lillois et les personnes présentes dans la salle sur les 137 féminicides enregistrés à ce jour pour l’année 2019. Elle a en ce sens invité tout un chacun à participer à la grande marche organisée par l’association « Nous Toutes » ce samedi 23 novembre à 14h et au rassemblement que la Ville de Lille organise lundi 25 novembre à 13h30 sur le parvis de l’Hôtel de Ville, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes.
 
Le Maire a également évoqué l’avancée de la campagne de plantation de la Ville, qui se déroule depuis le début de l’automne. Plus de 1800 arbres et arbustes seront ainsi plantés. On compte désormais 17 nouveaux arbres dans le Vieux-Lille, dont 13 place Saint Hubert, 3 place Louise de Bettignies et 1 place du Château. Dans le cœur de ville, la rue Pierre Mauroy continue sa mue et a vu s’implanter 4 nouveaux arbres. La rue Gustave Delory a elle, gagné 5 arbres. D’autres plantations plus conséquentes vont voir le jour au Jardin des Plantes et à la Citadelle, ainsi que dans les quartiers de Fives (15 arbres), Moulins, Faubourg de Béthune et Lille-Sud.

Depuis plusieurs années, la Ville a renforcé la place de l’arbre en ville avec une politique de plantation ambitieuse dans la limite de ce qu’il est possible de faire compte tenu des réseaux souterrains denses. > Plus d’informations à retrouver dans le document attaché.
 
 
Lors de cette séance, le conseil municipal :

a voté l’adhésion de la Ville au réseau ICORN : réseau international des villes refuges.

Ce réseau réunit 74 villes majoritairement européennes, qui permettent à des artistes ou écrivains menacés et persécutés dans leur pays d’origine, de les accueillir et de les soutenir dans leur projet artistique pendant deux ans. En signant la convention d’adhésion au réseau, la Ville de Lille s’engage à accueillir un artiste réfugié et sa famille, à lui procurer un logement, à l’accompagner dans ses démarches d’ouverture de droits et à lui fournir les conditions matérielles lui permettant de poursuivre son activité artistique sans craindre la censure ou être menacé.
 
Lille sera la troisième ville Française à adhérer au réseau après Paris et Poitiers.

a pris acte du débat relatif au Rapport sur les Orientations Budgétaires 2020.

Préalable obligatoire à l’adoption du Budget Primitif en décembre prochain, le débat sur les orientations budgétaires de la Ville s’est tenu à l’occasion du conseil municipal de ce jour. Chacun des groupes a disposé d’un temps de parole pour s’exprimer.
Le document qui a servi de support au débat (Rapport sur les Orientations Budgétaires) dresse un premier bilan de l’exécution du budget en cours, établit les évolutions prévisionnelles des dépenses et des recettes pour l’année prochaine.

  • Il confirme, comme le souligne également le dernier rapport de la Chambre régionale des Comptes, que la Ville a poursuivi en 2019 une trajectoire financière saine : taux d’épargne brute stabilisé, dépenses d’investissement importantes et capacité de désendettement soutenable.
  • Il fixe pour 2020 des objectifs budgétaires similaires qui permettront à la municipalité de consolider ses équilibres financiers tout en poursuivant les politiques de proximité mises en place en faveur de l’éducation, de la justice sociale et de l’écologie. En outre, les taux de la fiscalité locale resteront inchangés en 2020.

Ce rapport sera rendu public sur le site de la Ville de Lille pour que tous les Lillois qui le souhaitent puissent en prendre connaissance.

a voté l’adoption du Schéma de promotion des achats publics socialement et écologiquement responsables.

Depuis l’adoption de son premier Agenda 21 en 2001, la Ville prend en compte la dimension de développement durable dans le cadre de sa politique d’achats publics.
En adoptant ce schéma dans sa politique d’achat, la Ville se fixe plusieurs objectifs pour une ville « durable », « inclusive », « respectueuse d’un développement économique responsable » et « agile ».
Trois actions du schéma seront prioritairement mises en œuvre sur la période 2020-2021 :

  • renforcement des actions en faveur d’une alimentation saine et durable ;
  • introduction de clauses carbones dans les achats ;
  • le développement des clauses sociales pour l’intégration des personnes éloignées de l’emploi.

a voté les subventions destinées à trois associations qui agissent en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

La Ville a souhaité apporter son soutien financier à trois associations : « Osez le Féminisme 59 », « Chez Violette » et « la compagnie Ratibus » pour un montant total de 5.800 €. Comme chaque année depuis 2008, la Ville coordonne et accompagne les actions proposées par différentes structures pour sensibiliser les Lilloises et les Lillois aux violences faites aux femmes dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre.

Jusqu'au 30 novembre, ces trois associations ainsi que d’autres associations lilloises proposent des événements : pièces de théâtre, exposition, conférences débats… 

a voté la mise à disposition des anciens locaux de la cuisine centrale de Lille à l’association « La Sauvegarde du Nord » dans le cadre du dispositif d’hébergement d’urgence.

La campagne hivernale d’hébergement d’urgence a été lancée afin de mettre à l’abri les personnes qui vivent à la rue en période de grand froid jusqu’au 31 mars. La Ville s’engage à soutenir l’association La Sauvegarde du Nord, en mettant gratuitement à sa disposition, les anciens locaux de la cuisine centrale de Lille, situés boulevard de Strasbourg. Cette mise à disposition devrait permettre l’ouverture de 63 places supplémentaires d’hébergement d’urgence pour la veille hivernale.

Par ailleurs, un collectif d’associations de solidarité s’est engagé autour de La Sauvegarde du Nord pour accompagner les sans-abri et travailler sur des solutions de sorties en douceur à la fin de la veille hivernale. Lille dispose déjà de 1800 places à l’année pour l’hébergement d’urgence à destination des personnes sans logement.

a voté la mise à disposition gratuite d’un terrain au profit de l’association « Les Ch'tites maisons solidaires » pour la création d'un écoquartier solidaire.

Le projet d’éco-quartier solidaire présenté par l’association « Les Ch'tites maisons solidaires » avait été retenu dans le cadre du premier Budget Participatif lillois. Il a pour but de favoriser la mixité, l’insertion sociale en réunissant des personnes d’origines différentes sur un même lieu et de réduire son empreinte écologique en créant 5 « Tiny Houses ». Pour voir leur projet se concrétiser, la Ville de Lille met à disposition à titre gratuit, un terrain de 1000m² rue Duray dans le quartier Saint-Maurice Pellevoisin.

Le conseil municipal a également adopté une motion relative à la réduction des espaces publicitaires numériques.

Présentée par le Groupe Socialiste Démocrate, Radical, Citoyen et Personnalité, cette motion vise à lutter contre la pollution visuelle issue de l’affichage commercial et contribuer à réduire la facture énergétique.

La Ville de Lille exprime son opposition à l’installation de panneaux publicitaires numériques sur le réseau de transport de la MEL rendue possible dans le cadre du contrat de gestion passé entre Ilevia et les concessionnaires JC Decaux et Metrobus. Source de pollution visuelle et lumineuse aujourd’hui non règlementée, la Ville de Lille souhaite que la publicité numérique soit à l’avenir fortement encadrée, limitée autant que possible dans son déploiement et soumise à l’accord du Maire. De même, la Ville estime nécessaire l’obligation d’éteindre les enseignes lumineuses entre 23h et 07h du matin pour des raisons d’économie d’énergie et de préservation de l’environnement.

La Ville de Lille dénonce la démarche invasive de l’image publicitaire dans l’espace public, incommodante pour les Lillois, aberrante du point de vue de la consommation énergétique et dangereuse pour la sécurité routière.

La Ville demande, en conséquence, à Ilevia de revoir la nature de son contrat avec ses prestataires afin d’anticiper l’application du futur règlement local de publicité intercommunal (RLPi) qui sera voté en décembre et de préserver ainsi - au profit de tous - un cadre de vie de qualité.



Lire aussi

Les élections municipales

Si vous avez 18 ans, et si vous résidez à Lille, vous êtes appelé tous les 6 ans à élire vos conseillers municipaux au suffrage universel direct.

Voir
Le conseil municipal en vidéo

Les séances du Conseil Municipal sont publiques. L'ordre du jour fait l'objet d'un affichage à l'Hôtel de Ville et dans les mairies de quartier. V...

Voir
L'ancien collège Jean Macé vu depuis la cour intérieure. Photo Saison-Menu-Architectes-Urbanistes.
Les grands chantiers à venirTravaux / Projets urbains

Le point sur les projets d'urbanisme et aménagements des espaces publics présentés au conseil municipal du 04 octobre 2019.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer