Le Conseil municipal a délibéré

Consultez les délibérations sur les affaires de la Ville de Lille adoptées lors du dernier Conseil municipal, le vendredi 31 janvier 2020.

Conseil municipal

Partager sur :

Google+

 En introduction du Conseil municipal, le Maire s’est réjoui du retour de l’encadrement des loyers à Lille, Lomme et Hellemmes. Déjà en vigueur, dans le cadre de la loi Alur, entre février et octobre 2017, le dispositif avait été annulé par une décision de justice, elle-même finalement annulée en décembre dernier. Parallèlement, dans le nouveau cadre de la loi Elan, la Ville avait introduit un dossier pour relancer l’encadrement des loyers. Le décret n° 2020-4, paru au Journal Officiel, le 24 janvier dernier permet de rétablir cette mesure dont Lille, reconnue comme la troisième ville la plus chère de France avec une hausse des loyers privés de 70% entre 2000 et 2012 contre 50% en moyenne nationale, a besoin. Un arrêté fixant les montants des loyers plafonds a été pris jeudi 30 janvier par le Préfet du Nord, fixant l’entrée en vigueur du dispositif au 1er mars.

Le Maire s’est également félicité des chiffres de fréquentation des 3 musées lillois pour l’année 2019. Avec un total de 510K visiteurs, soit une augmentation de 6,7% par rapport à 2018, c’est la première fois depuis 2004 que le nombre de visiteurs passe la barre symbolique des 500K. Le Palais des Beaux-Arts à lui seul a réalisé de très bons résultats, avec une progression de 15,4% par rapport à 2018 et de 17,2% par rapport à 2017. Annoncée en janvier 2019, la gratuité des musées tous les dimanches de l’année pour les Lillois, Hellemmois et Lommois, a notamment permis d’améliorer l’accessibilité des musées de la ville.

Lors de cette séance, le Conseil municipal :

  • a voté les subventions à chaque association dans le cadre du Contrat de Ville 2020

A travers sa politique de proximité et de démocratie participative, la Ville de Lille réaffirme avec le Contrat de Ville 2020, son engagement en faveur des quartiers et des habitants de la ville. Le Contrat de Ville est au service de la vie des habitants, du vivre ensemble, de la réalisation des projets d’avenir et du développement des quartiers de la ville.
Le Contrat de Ville 2020 a été conçu en concertation avec les citoyens des quartiers Politique de la Ville. La Ville a organisé en ce sens des temps de travail avec les conseillers de quartier et les représentants du Conseil Citoyen.

Début juillet 2019, Walid Hanna, Adjoint au Maire délégué aux politiques des territoires et à la citoyenneté, a souhaité partager avec l’ensemble des porteurs de projets, les priorités de la programmation 2020. Ainsi 3 priorités ont été mises en avant :

- renforcer le vivre ensemble dans les quartiers en investissant les espaces publics,
- maintenir le niveau d’effort pour l’accompagnement de projets en faveur de l’accès et du retour à l’emploi, en lien avec l’Etat,
- favoriser des quartiers solidaires et durables.

Une attention particulière a été portée sur les micros secteurs : Bois-Blancs (Aviateurs), Lille-Sud, Vieux-Lille (Winston Churchill) et Faubourg de Béthune (Concorde).

Au total, 276 actions (dont 76 d’actions nouvelles) seront financées à hauteur de 1.670.022€ par la Ville pour la programmation 2020. Les actions nouvelles s’inscrivent dans les sujets prioritaires de la Politique de la Ville : cadre de vie, cohésion sociale, développement économique, développement de la participation des habitants et de la citoyenneté, emploi et ingénierie.
La programmation 2020 va au-delà du Contrat de Ville en soutenant financièrement les dispositifs PIC (Projets d’Initiative Citoyenne) et Nos Quartiers d’Eté.

  • a adopté une convention avec l'Observatoire Régional de l'Air en Hauts-de-France (ATMO) pour amplifier la lutte contre la pollution atmosphérique

Depuis le premier Agenda 21 en 2001, la Ville a pris de nombreuses mesures pour lutter contre la pollution de l’air. Dans le cadre de sa candidature au titre de Capitale Verte Européenne et de la mobilisation du jury citoyen sur la qualité de l’air, plusieurs propositions qui font l’objet d’actions concrètes ont été rendues au Maire et aux élus en juin 2019.

Afin d’aller encore plus loin dans l’amélioration de la qualité de l’air, la Ville souhaite approfondir sa collaboration étroite avec l'Observatoire Régional de l'Air en Hauts-de-France (ATMO).

Cette convention cadre inédite entre la Ville et ATMO va permettre de :

- mener un travail commun sur les sources des « points noirs » définis par la carte stratégique de la qualité de l’air existant sur le territoire lillois,
- réaliser des études d’impact sur la qualité de l’air des opérations d’aménagement portées par la Ville de Lille,
- améliorer les connaissances existantes autour des particules présentes sur le territoire lillois grâce au laboratoire d’innovation d’ATMO,
- définir ensemble les modalités d’accompagnement d’un quartier pilote innovant sur la qualité de l’air,
- poursuivre l’amélioration de la qualité de l’air intérieur des établissements municipaux,
- accroître la sensibilisation des citoyens à la qualité de l’air extérieur à Lille.

  • a voté la reconduction du dispositif d’aide à la licence sportive en club à destination des familles lilloises pour 2020/2021

Dans le cadre de sa politique sportive, la Ville de Lille a mis en place un dispositif pour faciliter l’accès des enfants aux activités sportives développées par les associations lilloises partenaires. Ce dispositif d’aide à la licence sportive en club à destination des familles a été un véritable succès lors de la saison dernière, c’est pourquoi la Ville a décidé de le reconduire pour la saison sportive 2020/2021.

L’aide se présente sous la forme d’un coupon de réduction remis aux familles qui en feront la demande auprès de la Direction des Sports sur présentation de justificatifs. La réduction sera appliquée sur le montant total de l’inscription, comprenant la licence fédérale et la cotisation à l’association ou le club affilié à l’Office Municipal des Sports. Cette aide permettra à chaque enfant lillois âgé de 2 à 11 ans scolarisé en primaire ou élémentaire de bénéficier, sur la demande de son représentant légal, d’une aide de la Ville selon son quotient familial.

  • a voté l'accord de partenariat entre l'Institut catholique de Lille et la Ville, dans le cadre du projet européen LIFE MaPernEn (Management de la Performance Énergétique)

L'Institut catholique de Lille, en tant que coordinateur et la Ville en tant qu’associée ont conclu un accord de partenariat dans le cadre du projet LIFE MaPernEn (Management de la Performance Énergétique). Ce projet européen a pour but de mettre en place à Lille pour une durée de 3 ans, une nouvelle gouvernance qui contribue à sensibiliser les comportements des usagers des bâtiments tertiaires et résidentiels pour réduire de 9 % les consommations d’énergie et les émissions de GES.

La Ville de Lille s’engage à poursuivre, optimiser et renforcer son dispositif existant des correspondants énergie, actuellement déployés sur une cinquantaine de bâtiments de la ville (centres sociaux, crèches, centres techniques, mairies de quartier…). Depuis 2015, des agents référents de la ville sont répartis dans les bâtiments municipaux pour participer au dispositif des correspondants énergie : suivi des consommations d’énergie du bâtiment public accompagnée de la mise en place d’eco-gestes permettent chaque année de faire des économies d’énergie.



Lire aussi

Les élections municipales

Si vous avez 18 ans, et si vous résidez à Lille, vous êtes appelé tous les 6 ans à élire vos conseillers municipaux au suffrage universel direct.

Voir
Le conseil municipal en vidéo

Les séances du Conseil Municipal sont publiques. L'ordre du jour fait l'objet d'un affichage à l'Hôtel de Ville et dans les mairies de quartier. V...

Voir
Les conseillers Administration

Découvrez la présentation des conseillers de votre commune.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer