Le LUC Métropole Water-Polo à l'arrêt

Les filles du Luc Métropole Water-Polo avait remporté leur tournoi d’hiver (10-12 janvier). La saison devait reprendre fin mars. Cependant, elle est suspendue jusqu'à nouvel ordre par les instances fédérales pour cause de coronavirus.

Photo : Eric Morelle

Partager sur :

Google+

Avec l'année olympique, le calendrier du water-polo avait été beaucoup changé avec la création de deux poules (haute et basse) et un championnat compliqué à comprendre. Mais depuis le 24 mars, c'est officiel : les Jeux olympiques de cet été sont reportés à cause du coronavirus.  C'est une première depuis leur création en 1896 en dehors des deux guerres mondiales. Le Comité International Olympique (CIO) l'a annoncé le 24 mars. Les Jeux seront organisés à l'été 2021 et conserveront la dénomination JO 2020...

De même, le championnat élite féminin est suspendu jusqu'à nouvel ordre. Aucune date n'a été pour l'instant proposée pour la reprise de la compétition.

En janvier dernier, Lille a organisé son traditionnel tournoi d’Hiver avec l'Insep, Nancy et New-York. Les Lilloises ont été à la hauteur de ce qu’en attendait leur entraîneur Filippos Sakelis. Les trois équipes « sparting-partners » leurs ont permises de bien préparer ce nouveau championnat. Trois belles victoires dont une écrasante, 18-1 face à l’Insep.

Même New-York a subi la loi des Lilloises : 13-8. Ces formations, au profil très différent, ne purent les empêcher de remporter le tournoi. On attend avec impatience la reprise des choses sérieuses... mais pour quand ? 



Lire aussi

LOSC vs RC Lens, plus qu’un derbySport

Lille-Lens, ou la 111ème confrontation entre les deux clubs, plus qu’un simple match, c’est l’histoire de deux villes, d’une région… depuis le 11...

Voir
Le Top 14 de rugby de retour dans la métropole lilloiseSport

Après le succès de 2014, les demi-finales du TOP 14 seront de retour au Stade Pierre-Mauroy les 18 et 19 juin prochains. La Ligue Nationale de Rug...

Voir
La vie a repris mais pas comme avantSanté

Dans la série « Ils ou elles font Lille », Mikel Courouble, jeune fivois de 11 ans, raconte comment il a vécu la crise sanitaire liée à la Covid-1...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer