Le diabète affecte aussi la mémoire

Une conférence grand public sur la relation entre diabète et mémoire invite à en savoir davantage sur cette maladie et ses conséquences qui touchent près de trois millions de Français.

Partager sur :

Google+

Le diabète, une maladie chronique en pleine expansion qui touche près de trois millions de Français. Un chiffre qui augmente chaque année. La région des Hauts de France est l’une des plus concernées par cette pathologie.

Pour en savoir plus, le professeur Anne Vambergue, diabétologue au CHU de Lille et le docteur Stéphanie Bombois, neurologue au CHU de Lille invitent le public à une conférence le jeudi 22 novembre à Lille sur le thème « Diabète et mémoire ».

Si l’on sait que le diabète provoque des maladies cardiaques et vasculaires, que c’est la première cause de cécité et d’insuffisance rénale, en revanche, on sait moins que le diabète peut aussi entraîner des complications plus subtiles, notamment sur le plan neurologique. 

« Il y a un risque de déclin cognitif, à commencer par les troubles de la mémoire et de la concentration. Ces changements peuvent avoir des conséquences sur la vie quotidienne des patients et peuvent aussi compliquer la prise en charge du diabète », note le docteur Stéphanie Bombois. « Il arrive que des patients prennent mal leur traitement, non pas par négligence mais parce qu’ils oublient de le prendre. »

L’objectif de cette conférence n’est pas d’être alarmiste et de faire l’amalgame entre diabète et maladie d’Alzheimer mais le message est d’inciter au dépistage du diabète. « S’il n’est pas détecté, le diabète peut rester longtemps silencieux, déplore le professeur Anne Vambergue. Il n’y a aucun symptôme particulier et de ce fait, nous voyons arriver un certain nombre de patients lorsqu’ils ont de sérieuses complications qui surviennent après plusieurs années d’évolution de la maladie. Certes, c’est une maladie chronique qui ne se guérit pas mais que l’on peut contrôler si elle est dépistée à temps. Ce n’est pas compliqué, il suffit juste de faire une prise de sang ! »

Un partenariat s’est mis en place pour travailler sur la relation entre diabète et mémoire avec des équipes de médecins et de chercheurs du CHU de Lille et de l’Université de Lille dans le cadre de la Fédération hospitalo-universitaire VasCog et du projet d’Institut hospitalo-universitaire PreciDiab.

. Conférence « Diabète et mémoire » : jeudi 22 novembre à 18h30, Antre 2, 42 rue Paul Duez à Lille. Entrée gratuite mais inscription obligatoire (le nombre de places étant limité). Contact : charlotte.caillot@inserm.fr

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par un excès de sucre dans le sang ou hyperglycémie. Il existe deux principaux types de diabète :

Le diabète de type 1 : le plus sévère. Il apparaît souvent chez les patients jeunes qui toute leur vie devront vivre avec la destruction totale des cellules qui sécrètent l’insuline. Les cellules du système immunitaires (les lymphocytes) s’attaquent aux cellules du pancréas. Lorsqu’un trop grand nombre d’entre elles sont détruites, l’insuline n’est plus produite en quantité suffisante et ne peut donc plus régler le taux de sucre dans le sang.

Le diabète de type 2 : appelé aussi « diabète gras ». Il est de loin le plus fréquent. Autrefois, iI concernait les personnes de plus de 50 ans. Aujourd’hui, il touche aussi les adolescents et les jeunes adultes. Ce diabète résulte d’un ensemble de facteurs : alimentation déséquilibrée, surpoids, sédentarité, tabac...       

Un diabètobus à l’hôtel de ville

Le 23 novembre de 8h à 13h, venez-vous faire dépister sur le parvis de l’hôtel de ville de Lille ! A l’intérieur du Diabètobus, infirmière et diététicienne accueillent le public pour répondre aux interrogations sur l’hypertension, le cholestérol, le surpoids, l’alimentation. Il sera également possible de réaliser un dépistage du diabète. Cette initiative gratuite se déroule dans le cadre de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.



Lire aussi

Débat/Vidéo : "Empowerment et développement des capacités d'agir"Maison des associations

Dans le cadre de l'exposition "Portraits de bénévoles" de Médecin du Monde, venez échanger sur le pouvoir agir !

Voir
En cas de pic de pollution, la vignette sera obligatoire dans 12 communes de la métropole, dont Lille.
Pollution : la vignette Crit Air à LilleTransport

En cas d'alerte pollution, le préfet peut décider la mise en place de la circulation différenciée à Lille et dans 11 autres communes de la métropo...

Voir
Santé : masque anti stressSanté

Au CHU de Lille, un masque pour mieux gérer le stress et la douleur lors d’examens est en expérimentation. Explications.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer