Les rues scolaires s’étendent

Les rues scolaires ont été mises en place à la demande de parents et d'enseignants. Enfants et parents prennent donc de nouvelles habitudes pour rejoindre leur établissement scolaire. Apaiser le trafic motorisé aux abords des écoles, c’est bon pour la sécurité mais pas seulement.

Partager sur :

Google+

À l’école Michelet, la rue scolaire fait l’unanimité. « Les enfants sont super contents de pouvoir se déplacer sur la chaussée et d’avoir de l’espace autour de leur établissement », affirme la directrice. Satisfaction aussi du côté des parents, nombreux à avoir souhaité la mise en place de ce dispositif. Le principe de la rue scolaire est simple : interdire l’accès aux voitures et autres véhicules motorisés aux heures d’entrée et de sortie dans les écoles. Lancé en novembre dernier par la Ville, ce dispositif concerne aujourd’hui les écoles Michelet dans le Centre, Desbordes-Valmore et Jean Jaurès aux Bois Blancs, et depuis janvier, Les Moulins, Philippe de Comines et Duruy à Moulins. Rappelons que la rue scolaire a été historiquement testée à l’école Lacore, à Fives, depuis, elle aussi, remise en service.

D’autres rues scolaires vont bientôt être mises en place :

-l’école maternelle Gutenberg, dans le Vieux-Lille : 29 avril

-les écoles maternelle et élémentaire Wagner, à Lille-Sud : le 10 mai

-les écoles Broca et Saint-Louis, à Fives : dates à venir

Cette expérimentation n’est pas avare d’avantages ! Enfants et parents prennent de nouvelles habitudes pour rejoindre leur établissement scolaire. 100 % des écoles lilloises ont d’ailleurs été équipées, par la municipalité, de range trottinettes et/ou vélos. Apaiser le trafic aux abords des écoles, c’est bon pour permettre aux familles de circuler en toute confiance. C’est bon aussi pour réduire la pollution, diminuer le bruit ou encore favoriser le jeu libre des enfants.

À noter que les riverains peuvent quitter leur rue ou y entrer, à faible vitesse, en remplissant un formulaire. Et qu’une exception est bien sûr prévue pour les services de secours et d’utilité publique.

Après avoir mené une enquête pour poser un diagnostic de départ, l’ADAV (association du droit au vélo) est chargée d’évaluer la façon dont fonctionnent ces nouvelles rues scolaires et comment elles modifient les pratiques. Bilan attendu à la fin de l’année scolaire.



Lire aussi

Le nouvel Espace famille est arrivé !Enfance et famille

Depuis le 8 mars, votre Espace famille a migré vers une nouvelle version plus moderne et simple d'utilisation. Vous pouvez désormais effectuer vos...

Voir
Ecoles, crèches : Lille s'adapteEnfance et famille

Accueil des enfants des personnels prioritaires, plate-forme téléphonique d'aide aux parents... Les écoles étant fermées jusqu'au 23 avril, Lille...

Voir
Covid 19 : vos questions de parentsEnfance et famille

Pierre Delion, Professeur émérite en pédopsychiatrie, a été l’invité de la Ville de Lille pour répondre aux questions que les parents se posent en...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer