Lieux culturels : Lille candidate pour une réouverture

Lille candidate à l'expérimentation des protocoles et dispositifs de reprises d'activités en cas de non réouverture à court terme des lieux culturels. Communiqué de Martine Aubry.

Open Museum #6 Music, au Palais des Beaux-Arts, en 2020.

Partager sur :

Google+

Voici un communiqué de presse de Martine Aubry, maire de Lille, daté du vendredi 19 février 2021.

Dans notre ville, comme partout en France et au-delà, le secteur culturel souffre gravement de la crise sanitaire. Depuis le début de la pandémie, la Ville de Lille est engagée dans la défense de la Culture comme activité essentielle, aux côtés des nombreux acteurs lillois intervenant dans toutes les disciplines artistiques (musées, opéra, salles de concert, théâtres, galeries d’art, lieux d’enseignement artistique, etc.). La plupart d’entre eux ont développé des contenus numériques pour préserver le lien avec les publics. Mais le digital ne peut remplacer le rapport direct aux œuvres et aux pratiques artistiques, tout comme la relation directe entre les artistes et le public.

Comme nous l’avons constaté à l’automne dernier, alors que les lieux culturels rouvraient, l’application et le respect rigoureux des protocoles sanitaires stricts, comme le sérieux avec lequel chacun a mis en œuvre et observé scrupuleusement les consignes, ont garanti la sécurité du public et des personnels.

C’est pourquoi, j’ai écrit à la Ministre de la Culture afin de lui proposer - si les lieux culturels ne rouvrent pas très prochainement - la candidature de Lille pour expérimenter des protocoles et dispositifs de reprises d’activités. Je lui ai également indiqué combien je partageais, comme elle, les préoccupations des artistes et techniciens du spectacle ainsi que leurs attentes, au premier rang desquelles la prolongation de l’année blanche pour l’assurance-chômage des intermittents.

Cette proposition de réouverture à titre expérimental concerne les musées et lieux d’exposition, comme le Palais des Beaux-Arts et le Musée d’Histoire Naturelle, ainsi que le Tripostal, qui doit accueillir l’exposition « Colors etc. » à partir du 9 avril prochain. Les équipes ont développé des savoir-faire permettant la circulation des publics en toute sécurité (contrôle des entrées, billets horodatés, gestion des jauges, parcours fléchés…).

Elle concerne aussi le spectacle vivant, et notamment la musique. Nous envisageons le lancement à l’été prochain d’une série de concerts, en plein air, dans différents lieux de la ville, afin de pouvoir proposer une offre diversifié. Nous pensons notamment aux jeunes et aux étudiants qui subissent la crise sanitaire de manière exacerbée. Nous souhaitons travailler cette programmation avec les professionnels du spectacle vivant ainsi que les autorités sanitaires (ARS, Institut Pasteur de Lille…), avec l’objectif de développer un label de type Concerts safe, afin à la fois de sécuriser les publics et d’accompagner les professionnels du spectacle comme les amateurs.

Ces expérimentations viendraient compléter les actions culturelles d’ores et déjà prévues ou soutenues par la Ville de Lille dans l’espace public dans les prochaines semaines. Ainsi, à l’occasion de la programmation prévue autour du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, la Ville a fait appel à une artiste photographe qui exposera des photos de femmes engagées hors les murs. Par ailleurs, le printemps verra le lancement de festivals développant l’art dans les rues de Lille, tels que la 10ème édition des Fenêtres qui parlent ou la Biennale Internationale d’Art Mural.

Plus que jamais, l’équipe municipale est mobilisée aux côtés des acteurs culturels pour défendre la place de la culture comme une activité humaine essentielle au maintien des liens sociaux et à la lutte contre l’isolement des plus fragiles, premières victimes de la crise.



Lire aussi

La culture continue Culture

Tous les acteurs culturels municipaux et associatifs se mobilisent pour permettre aux Lillois·e·s de tous âges de rêver, de créer, de s’évader, en...

Voir
Que faire pendant les vacances ? Loisirs

Pendant les vacances, même avec la crise sanitaire, pas le temps de s’ennuyer à Lille ! Faites le plein d’activités à faire et à refaire en famill...

Voir
Amours impossibles, amours codésCulture

Un professeur d’anglais et poète, une femme lettrée et mariée, des échanges épistolaires codés pour que leurs sentiments restent secrets. A la fin...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer