Lille bouge pour le climat !

Dans un contexte d’urgence climatique et sociale, de graves dégradations à notre environnement, et d’effondrement de la biodiversité, que personne aujourd’hui ne peut ignorer, notre responsabilité à tous est de faire évoluer nos pratiques quotidiennes par rapport à la mobilité, la consommation, l’énergie, la nature.

Partager sur :

Google+

Ce rapport de développement durable montre comment la Ville et ses partenaires associatifs, économiques, institutionnels agissent pour faire de Lille une ville en transition. 

> Consultez le rapport 2018 du développement durable au format interactif

Un rapport, pour quoi faire ?

Le rapport développement durable est un exercice réglementaire annuel qui permet à la Ville de Lille de faire le point sur l’action menée pour le développement durable en interne et sur le territoire au cours de l’année. Document non-exhaustif, ce rapport rend compte de la dynamique engagée, grâce à l’utilisation d’indicateurs de suivi. Ces indicateurs per-mettent de visualiser les éventuels progrès ou les points de vigilance à surveiller.

Ce rapport 2018 est placé sous le signe du changement : de forme d’abord, avec une structure repensée pour illustrer au mieux les thématiques « Lille en transition » que sont l’énergie, la mobilité, l’alimentation, la nature et les déchets. Changement égale-ment dans le contenu, avec des indicateurs repensés et réévalués dans une tentative d’illustrer de la manière la plus juste possible la dynamique lilloise de développement durable.

Les actions menées par la ville et ses partenaires pour une ville durable sont présentées en 4 chapitres :

  • Transition et résilience : démarche d’atténuation du changement climatique, enga-gée de longue date à Lille, dans l’optique de l’adaptation à celui-ci.
  • Action environnementale : actions menées pour la préservation de la nature, de la biodiversité, et de la ressource en eau.
  • Modes de vie durables : zooms sur des changements de pratiques dans les domaines de la mobilité, de l’alimentation, et des déchets.
  • Engagement solidaire et participatif : économie sociale et solidaire, éducation, sensi-bilisation, culture et démocratie participative.


Lire aussi

Le jardin des Agrions inauguré Nature/Environnement

Il a profité du premier budget participatif pour prendre de l’envergure. Le jardin des Agrions, aux Bois-Blancs, a été officiellement inauguré dim...

Voir
jardin
Stop pesticides : les alternativesNature/Environnement

Lille, aux côtés d’autres villes françaises, a signé un arrêté interdisant l’utilisation des pesticides sur l’ensemble de son territoire.

Voir
© Daniel Rapaich
Le jardin Philippe l'Houblon inauguré Nature/Environnement

Le rond-point de la place Philippe Lebon se transforme en jardin à cultiver.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer