Place du Maréchal Leclerc : point d’étape sur la concertation

Le projet de requalification de la place du Maréchal Leclerc a fait l’objet d’une première restitution auprès des habitants le 1er juillet dernier. L’objectif : construire ensemble une place pour demain.

Partager sur :

Google+

Située sur les quartiers de Vauban-Esquermes et Wazemmes, la place du Maréchal Leclerc va être complètement repensée. Ce projet de requalification s’inscrit dans les objectifs portés par l’équipe municipale pour une ville durable et apaisée, bas carbone, engagée dans une métamorphose paysagère, « marque de fabrique » de ce mandat.

La participation citoyenne, qui a démarré en septembre 2020, a été importante. Les habitants du secteur concerné étaient nombreux lors des rencontres organisées par la Ville où ils ont partagé leurs idées, leurs envies et leurs suggestions sur le devenir de la place.

"Plus de 600 avis ont été recueillis, soit sous forme numérique (sur la plateforme participez.lille.fr), soit au travers d’ateliers de quartier, d’ateliers menés avec les enfants des écoles, des conseils de quartier ou de la consultation d’un certain nombre d’acteurs autour de la place" a remarqué Sébastien Duhem, adjoint au Maire en charge de la participation citoyenne.

 

Les ambitions du projet

 

Le projet s’appuiera sur les ambitions de la Ville et les résultats de la concertation auprès des habitants qui ont eu à s’exprimer sur quatre thématiques : la mobilité, le bien-être, les usages et la nature.

Ce qu’il en ressort est qu’actuellement, la place est plutôt un lieu de passage (30 000 véhicules y passent chaque jour). Or, les habitants voudraient qu’elle devienne un lieu de destination

« Ce que nous souhaitons faire est un peu un retour aux origines. C’est-à-dire, réduire la place de la voiture, favoriser les mobilités douces comme le vélo et les transports en commun. Il y a une forte demande des riverains du quartier pour améliorer et sécuriser les déplacements piétonniers, puisque 90% des riverains de cette place nous ont dit se déplacer essentiellement à pied », notait Jacques Richir, adjoint au Maire en charge de l’espace public, du cadre de vie et des mobilités.

Dans ce secteur résidentiel dense (immeubles de logements, établissements scolaires, commerces et services), la volonté est de créer un espace de détente et d’y accueillir de nouvelles pratiques et activités.

Il s’agit aussi de valoriser l’identité paysagère de la place en valorisant les arbres existants (presque tous de la même essence), en créant de nouveaux espaces de nature et en plantant différentes espèces de végétaux. 

À noter que la partie plantée aujourd’hui représente environ 7 500 m2 sur une place qui fait au total 11 000 m2.

 

Un peu d’histoire

Historiquement, la place du Maréchal Leclerc (appelée place de Tourcoing jusqu’en 1952) était piétonne dans sa partie centrale bordée par des voies de circulation partagées à vitesse modérée. On s’y déplaçait à 30% à cheval ou en calèche, à 20% en trolley et à 50% à pied et à vélo.

Aujourd’hui, le contexte hérité du « tout automobile » des années 60-70, représente 70% de l’espace (soit 6 voies de circulation et 4 voies de stationnement), 15% pour les couloirs de bus et le reste pour les piétons. Quant aux vélos, ils circulent dans les couloirs réservés aux bus.

 

Prochaines étapes

« C’est un processus long mais sur un espace comme celui-ci, la démarche doit être exemplaire tant sur le plan environnemental que sur celui de la participation citoyenne. D’autant qu’une partie de la concertation des habitants s’est faite pendant le confinement, rallongeant ainsi le calendrier prévu », a poursuivi Jacques Richir.

 

Rendez-vous :

. Une équipe de conception sera choisie au premier trimestre 2022

. Suivie d’une exposition de l’esquisse du projet

. Se poursuivront des étapes de concertation avec les habitants, des restitutions et des réunions publiques

. Les travaux démarreront en 2024 pour se terminer début 2025.



Lire aussi

Travaux de voirie sur le pont Lille-Lambersart Projets urbains

Des travaux de voirie ont débuté la semaine du 8 mars. Ils concernent les avenues Léo Lagrange, Léon Jouhaux et de l’hippodrome (côté Lambersart)....

Voir
© Alfred Peter Paysagiste
Métamorphose rue du Molinel : souhaits et propositionsTravaux / Projets urbains

Dans le cadre de la prochaine métamorphose de la rue du Molinel, une réunion a restitué les souhaits des habitants et dévoilé des propositions d’a...

Voir
Didier Flament à la pointe du fleuret
Un Lillois à la pointe du fleuretSport

Didier Flament a été l’un des parrains de la semaine olympique et paralympique en janvier dernier dans les écoles lilloises. Retour sur l’un des L...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer