Portraits de commerçants : le couscous de la solidarité

Depuis maintenant quatre hivers, Chaïla Rebei Iben Zid offre des box contenant du couscous aux sans-abri, de début décembre à fin février.

Partager sur :

Google+

« Quand je quittais le restaurant le soir, je ne supportais plus de voir ces sans-abri dans le froid. Alors, j’ai décidé d’apporter mon soutien en leur offrant un petit plat qui réchauffe le cœur », raconte la gérante du Soleil de l’Orient, restaurant ouvert depuis 2014 rue du Faubourg de Douai.

« Dans ma culture, c’est naturel d’aider. J’ai grandi avec des valeurs d’entraide et de partage. » Il y a deux ans, pour que davantage de sans-abri profitent de sa générosité, Chaïla fait passer le message sur Facebook et reçoit les encouragements de nombreux internautes. Dans sa cuisine, la restauratrice d’origine tunisienne met un point d’honneur à cuisiner du fait maison. Et également, à servir la même chose à ses clients qu’aux sans-abri.

La crise sanitaire n’a pas freiné son élan de générosité. « Avant, je distribuais les box pendant le service du soir. Cet hiver aussi le midi. » Dans le respect des gestes barrières bien sûr. « Si on n’est pas solidaire avec ce que nous traversons, alors, quand le sera-t-on ? »

Par S.D.

150 rue du Faubourg de Douai.



Lire aussi

Robin des bio, un an déjà !

Après avoir passé plus de vingt ans dans les locaux de la MRES rue Gosselet (partie à Fives), l’épicerie associative Robin des bio a déménagé pour...

Voir
Quand tout commence dans un Garage !

Garage, c'est une boutique, un restaurant, un atelier et des bureaux. Installé Boulevard Carnot, ce lieu réinvente les modes de consommation et fo...

Voir
Nouveau composteur à Saint SauveurNature/Environnement

Plus rapide, plus glouton que les composteurs classiques, ce projet innovant a été retenu dans le cadre du budget participatif #1.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer