Poussons les portes de la Cuisine Commune

Toutes les occasions sont bonnes pour s'y rencontrer et concocter des petits plats, à déguster ensemble, bien sûr (*) ! Au menu, de ce lieu, installé à Fives, on trouve aussi de grosses louches de solidarité et des saveurs liées aux enjeux d'une alimentation durable et de qualité. 

Partager sur :

Google+

Générations toquées !

Sofia, élève au lycée international hôtelier, fait frire des tranches d’aubergine sous l’œil attentif de Marie. En tant que senior détentrice du Pass Lille & moi, cette dernière a eu connaissance de cet atelier. Et très envie de « découvrir les lieux, d’autres recettes et des personnes avec qui les partager ». Ce matin-là, une quinzaine de personnes, jeunes et moins jeunes, se retrouvent à la Cuisine Commune pour « Générations Toquées », un programme de cuisine en quatre rendez-vous, avec spécialités emblématiques et petits plats innovants.

Les sens du goût 

Antoine, animateur pour « Les sens du goût », est le chef d’orchestre du menu du jour, qui annonce un risotto de poulet, des aubergines à la parmiggiano ou encore une tarte aux pommes. L’association, partenaire du CCAS de la Ville qui gère ces lieux, est à l’initiative d’animations pour différents publics, et notamment pour éduquer au goût de nombreux écoliers.

Épices en famille

Quand ils ne viennent pas avec leur école, les enfants mettent la main à la pâte avec leurs parents. Dans le cadre du Festival des Solidarités Internationales, par exemple, ils ont titillé ensemble narines et palais en préparant une soupe du monde aux épices venues d’ailleurs. Ce genre d’atelier donne aussi souvent l’occasion d’échanger sur la cuisine durable et le bien-être alimentaire.

Mets d'ailleurs

Ici, on adore les recettes des quatre coins du monde ! Géorgie, Vietnam, Algérie et bien d’autres pays s’invitent dans les assiettes sous forme de galettes, de pains, de feuilletés, de gratins… Dans le cadre de son dispositif d’hébergement d’urgence, par exemple, la Sauvegarde du Nord se met aux fourneaux une fois par mois.

Assiettes mixtes !

Les familles réfugiées, accueillies par l’association, partagent leur culture à travers une entrée, un plat et un dessert. Dernier à avoir été aux manettes, Maro, originaire d’Arménie. Cet atelier est ouvert à tous (sur inscription) pour faire vivre une belle mixité. La Cuisine Commune est ainsi mise à disposition, gratuitement, de nombreuses associations, des écoles et centres sociaux, de différents partenaires…

Par Valérie Pfahl

(*) La prise de repas en commun est pour le moment suspendu au regard de la situation sanitaire liée au Covid.

Chaud Bouillon !

La Cuisine Commune est installée dans l’ancienne usine Fives Cail totalement métamorphosée. Elle fait partie du projet baptisé Chaud Bouillon qui comprend aussi une cuisine professionnelle, une ferme urbaine et bientôt un food court. Ouverte depuis octobre dernier, elle a d’abord été testée durant quatre ans à l’Avant-Goût de la Cuisine Commune. La mayonnaise a pris grâce à la participation de 20 000 usagers en tous genres qui ont testé le concept. Il a mis en évidence une envie de beaucoup de structures, mais aussi de particuliers, de créer du lien social et des initiatives solidaires autour d’une proposition universelle : la bonne bouffe ! La Cuisine Commune vit au rythme d’ateliers diversifiés du lundi au vendredi.



Lire aussi

Les Disciples d’Escoffier cuisinent les hallesCommerces

Au menu, « Œuf parfait, potimarron et escalope de foie gras ». Une recette concoctée par les chefs Fabien Priez et Hervé Duplouy pour Food & H...

Voir
Consommer autrement : passez à l'acte !

Et si on consommait autrement ? Moins mais mieux et local ? La Ville met en place des initiatives pour encourager ces pratiques en accompagnant le...

Voir
De la salade sous vos piedsCommerces

Noël Leplus est l’un des derniers « barbeux ». À 12 mètres sous terre, dans les anciennes carrières souterraines, il cultive de la barbe de capucin.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer