Qu’est-ce qu’un budget climatique ?

La Ville prépare cet outil qui permettra d’évaluer l’impact climatique des actions municipales. Explications.

Photo : Julien Sylvestre
Photo : Julien Sylvestre

Partager sur :

Google+

En octobre dernier, le conseil municipal votait à l’unanimité une déclaration d’urgence climatique. Autour de l’adjointe aux finances, tous les partis représentés au conseil municipal planchent désormais pour doter la Ville, dès 2021, d’un premier budget climatique. L’objectif est de mettre en place un outil d’aide à la décision qui évaluera au fil des ans de plus en plus d’actions municipales. Il permettra de catégoriser les actions menées par la Ville en fonction de leur impact sur le climat.

 « Nous nous concentrerons dans un premier temps sur les actions qui auront le plus d’impact sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour une efficacité rapide », commente l’adjointe aux finances. « L’action de la Ville ne pouvant être suffisante à elle seule, nous souhaitons aussi mobiliser les Lilloises et les Lillois par des actions de sensibilisation».

Le groupe de travail travaille à la définition d’un périmètre, d’une méthode et d’indicateurs qui formeront le budget climatique.

La solidarité, le vivre ensemble et des critères sociaux seront aussi pris en compte, « car nous nous inscrivons dans une logique de développement durable, qui vise à concilier l’environnemental, le social et l’économique », poursuit l’élue.

Pour alimenter la réflexion des élus, les services de la Ville participent - aux côtés de la MEL, Strasbourg, Paris et le Grand Lyon - au groupe de réflexion national de l’Institute for climate economics (I4CE). Cette association, qui a déjà élaboré la méthode pour le budget climatique de l’Etat, travaille désormais à sa déclinaison pour les collectivités locales. La démarche commune permettra de gagner en temps et en efficacité notamment avec la MEL, dont les compétences sont complémentaires de celles de la Ville.

L’adjointe aux finances le rappelle : le budget climatique est un outil complémentaire, parmi d’autres d’actions en cours, pour nous adapter aux changements environnementaux ». La Ville, qui a pris un certain nombre d’engagements suite à sa place de finaliste au titre de Capitale verte européenne, est par exemple signataire de la Convention des maires pour le climat. Elle vise la réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.



Lire aussi

Budget participatif : le jury a délibéréCitoyenneté

Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Lille consacre 1,5 million d’euros de son budget d’investissement au financement de projets portés...

Voir
Le Repair café des Bois-Blancs

Réparer et créer du lien

Voir
vegetalisation
Développement durable : un engagement en 4 saisonsNature/Environnement

La Ville propose des solutions pratiques pour une ville plus durable à l’ensemble des citoyens et des acteurs du territoire lillois. Vous aussi, e...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer