Rénovation énergétique des bâtiments municipaux

Après les écoles Thierry Launay et Kergomard cet été, de nombreux autres chantiers sont en perspective sur une vingtaine de bâtiments municipaux. Ce programme de rénovations énergétiques et environnementales s’inscrit pleinement dans le Plan Lillois pour le Climat.

Partager sur :

Google+

La Ville de Lille a annoncé dans son programme pluriannuel d’investissements, adopté en février 2021, un ambitieux plan de rénovation de ses bâtiments, pour réduire drastiquement la part municipale (39888 tCO2 en 2019) dans les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre du territoire.

Ce programme de rénovations énergétiques et environnementales s’inscrit pleinement dans le Plan Lillois pour le Climat, voté par le conseil municipal le 29 juin 2021, et dans la contribution de Lille à la neutralité carbone planétaire d’ici 2050.

Des travaux d’envergure sont ainsi prévus sur une vingtaine de bâtiments municipaux (scolaires, sportifs, sociaux, administratifs) d’ici 2023 et au moins autant de gros chantiers (hors patrimoine remarquable) suivront d’ici la fin du mandat.

Pour la montée en puissance de ces rénovations, un budget d’une cinquantaine de millions d’euros est déjà anticipé, dont 17 millions d’euros inscrits sur les 3 prochaines années.

Des financements externes sont également sollicités (Etat, Europe…) et leur obtention souligne la qualité des projets lillois.

Avec cette trajectoire, Lille sera au rendez-vous de ses obligations réglementaires et de ses engagements politiques aux horizons de 2030 (-45% de GES) et 2050 (-60% de consommations d’énergie et neutralité carbone).
La mobilisation de Lille est non seulement financière mais aussi technique car toutes les solutions innovantes sont explorées pour accélérer et améliorer les rénovations nécessaires.

L’illustration en est faite en 2021 avec les écoles Launay et Kergomard à Lille-Moulins puis en 2022 avec les groupes scolaires Salengro et Brossolette.

Plus de 2 millions d’euros pour renforcer la performance énergétique et carbone des écoles Launay et Kergomard à Moulins

A l’école Thierry Launay, la Ville de Lille finalise une rénovation ambitieuse qui mêle isolation par l’extérieur, panneaux photovoltaïques et recours massif au bois (façades en peuplier local préfabriquées industriellement hors site, parement en aulne local, châssis en chêne, isolants en fibre et laine de bois).

Après la première phase des travaux menés en 2020, le chantier de cet été 2021 permettra l’isolation complète de toutes les façades du bâtiment, l’installation de menuiseries bois en double vitrage faible émissivité et la mise en place d’une ventilation mécanique double flux permanente.

Outre l’amélioration apportée en matière d’énergie et de carbone, ces travaux accroissent le confort des usagers (écoliers, enseignants...) tant au niveau du confort d’hiver ou d’été que de la qualité de l’air intérieur.

A l’école Kergomard, voisine, une opération similaire est déjà en cours.

Les travaux initiés en juillet 2021 permettront l’isolation et la réfection à neuf de la toiture en bac acier puis se poursuivront à l’été 2022 avec l’isolation des façades par l’extérieur en bois et la mise en place d’une ventilation mécanique double flux performante. La réfection du préau est également prévue avec végétalisation de sa toiture.

Des méthodes novatrices pour un programme ambitieux de rénovation de bâtiments municipaux

En 2022 la Ville de Lille ira même plus loin en appliquant sur 2 premières écoles la méthode de rénovation dite Energiesprong, déjà éprouvée sur des logements mais inédite sur d’autres types de bâtiments.

Là où les rénovations Launay/Kergomard permettront déjà de réduire très significativement les consommations d’énergie (environ -80%), Energiesprong promet des rénovations permettant de garantir un niveau zéro de consommation nette d’énergie grâce à une isolation extérieure ultraperformante, fabriquée industriellement, couplée à une production directe d’énergie renouvelable.

Dès la rentrée de septembre 2021, sera lancé l’appel d’offres pour rénover, selon la méthode Energiesprong, les groupes scolaires Roger Salengro (Wazemmes) et Montessori (Bois-Blancs), représentant cinq bâtiments scolaires et une salle de sport. Les travaux pourront démarrer à partir de 2023.

Cette méthode a vocation à être reproduite sur d’autres bâtiments lillois dont la structure le permet techniquement. Avec l’appui d’une filière régionale organisée, elle permettra d’optimiser la durée des chantiers sur site, donc d’accélérer leur rythme, tout en réduisant les nuisances associées et, à terme, les coûts.

Autre innovation qui se déploie : le doublement du fonds interne dit intracting, d’un montant d’un million d’euros, qui permet de financer le remplacement des équipements anciens ou défectueux, sources de surconsommations énergétiques et financières importantes, par les économies générées grâce aux travaux de performance déjà effectués.

Une concrétisation du pacte Lille Bas Carbone

A travers les politiques publiques qu’elle mène sur son territoire comme à travers sa propre activité municipale, la Ville de Lille souhaite plus que jamais prendre toute sa part dans l’atteinte des ambitions affichées et des objectifs fixés, et entend réduire les émissions de gaz à effet de serre de -38 % d’ici 2026, de -45 % d’ici 2030 et viser la neutralité carbone bien avant 2050.
 
Avec la mise en œuvre de ce programme exemplaire de rénovation de ses bâtiments municipaux, la Ville de Lille applique concrètement les engagements qu’elle a pris dans le cadre du pacte Lille Bas Carbone signé le 18 juin 2021 avec une centaine de partenaires (aménageurs, bailleurs sociaux, promoteurs, maîtres d’œuvre, constructeurs, professionnels de l’énergie etc.).

Au travers de ce programme, la Ville de Lille tient donc ses engagements environnementaux mais aussi sociaux – notamment en termes de qualité du service public et de qualité du Projet Educatif Global –, et économiques – par le soutien à l’activité et à l’emploi privés, grâce aux investissements publics réalisés.



Lire aussi

Une ville durable et apaiséeNature/Environnement

L'agriculture n'est plus réservée uniquement au milieu rural, les fermes poussent maintenant en ville grâce à un plan d'action tourné autour du cl...

Voir
La Ville de Lille agit pour le climatNature/Environnement

La Ville de Lille agit depuis de nombreuses années pour lutter, à son échelle, contre le changement climatique et s’adapter à ses impacts sur le t...

Voir
Réduction des déchets : apprenez à réparer !

Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, apprenez à réparer vos objets du quotidien pour prolonger leur durée de vie !

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer