Rentrée scolaire : manger bon, responsable et autrement

Très soucieuse de la santé des enfants et attentive à leur bon développement, la Ville s’engage pour une restauration scolaire de qualité et accessible à tous. Moins de gaspillage, moins de viande, objectif zéro plastique, davantage de bio et de produits locaux, c’est l’ambition qu’elle nourrit au quotidien.

Partager sur :

Google+

Elle entend ainsi accompagner les enfants pour qu’ils deviennent les ambassadeurs du développement durable. Cette sensibilisation est également proposée dans l’assiette des petits Lillois.

Toute l’année, des opérations thématiques éveillent les enfants au goût et au plaisir de découvrir, à l’image du Festival « Mange Lille ! » qui invite chaque année de grands chefs à la cantine scolaire (exceptionnellement annulé cette année du fait des circonstances sanitaires).

Une tarification sociale attractive

Afin de rendre accessible ce service de qualité à toutes les familles, la Ville de Lille a fait le choix en 2008 de diviser les tarifs de sa restauration scolaire.

Aujourd’hui, le coût d’un repas, en fonction des quotients familiaux, est de :

  • 1 euro ou moins pour 45 % des élèves
  • 50 centimes au maximum pour plus de 28 % des élèves.

De plus, tous les enfants peuvent prendre un petit-déjeuner gratuitement dans les accueils périscolaires, entre 7h et 8h30. Quant aux élèves qui n’y participent pas, et qui en auraient besoin, ils se voient proposer gratuitement une collation.

Une démarche zéro plastique

Soucieuse de préserver les enfants des risques liés à l’utilisation du plastique, la Ville de Lille a anticipé les évolutions réglementaires fixées par la « loi alimentation » du 2 octobre 2018. Celle-ci fixe notamment au 1er janvier 2025 l’interdiction de l’utilisation de contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique dans les restaurants scolaires. Depuis cette année, la loi prévoit également l’interdiction des couverts et contenants jetables en plastique.

DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE

La Ville de Lille a amorcé ces changements avec la substitution, dès 2018, des verres en plastique (10 000 environ).

Depuis 2019, plus aucune vaisselle plastique n’est présente dans les restaurants scolaires de la Ville de Lille. En 2020, quand la situation sanitaire a nécessité l’emploi de contenants et de vaisselle à usage unique, seules des matières biodégradables ont été utilisées.

Pour les plats chauds, une adaptation aux contraintes existantes est nécessaire. L’objectif de la Ville est clair : le remplacement de toutes les barquettes plastiques pour la production chaude.

DANS LES CRÈCHES LILLOISES

La loi Egalim adoptée en octobre 2018 impose de mettre un terme à l’utilisation de contenants alimentaires en plastique dans les crèches d’ici 2025. La Ville de Lille a souhaité renforcer cette démarche de transition écologique au sein des crèches et remplacer progressivement les biberons, assiettes et verres en plastique. L’ensemble des structures Petite Enfance sont d’ores et déjà équipées de biberons et de vaisselle en verre.

Deux menus végétariens par semaine

À Lille, la réduction de la consommation de viande et de poisson dans les restaurants scolaires a été initiée dès 2014, en instaurant d’abord un menu végétarien par semaine, puis deux repas végétariens sur quatre à partir de juin 2018. Une première en France alors que la loi EGalim (États généraux de l’alimentation) impose à toutes les cantines scolaires de proposer au moins un repas végétarien par semaine aux enfants depuis 1er novembre 2019.

Remplacer les protéines animales par les protéines végétales répond à plusieurs objectifs :

  • le respect de l’environnement : « l’élevage est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial. Changer le contenu de millions d’assiettes par an, c’est donc limiter considérablement cet impact sur le climat et les ressources naturelles », affirme l’ONG Greenpeace qui a lancé une pétition en dans ce sens.
  • la lutte contre le gaspillage alimentaire
  • la santé : l’excès de protéines animales peut entraîner un surpoids ou une obésité ; certains repas carnés peuvent ainsi être remplacés par des haricots rouges, des pois chiches ou autres légumineuses, par exemple, avec possibilité de proposer des apports tout à fait équilibrés dans une assiette végétarienne.
  • la découverte de nouvelles saveurs encore méconnues.

Le 2 septembre 2019, la Ville de Lille s’est vu décerner l’écharpe « Cantine Verte » par Greenpeace pour la mise place de deux repas végétariens sur quatre par semaine dans ses restaurants scolaires. Une première pour une ville de France !

1 fruit à la récré 

Un petit creux lors de la récré du matin ? Un fruit frais est distribué à chaque enfant qui le souhaite. Compte tenu du contexte sanitaire, cette distribution sera adaptée dans chaque école. C’est l’occasion pour les élèves de manger un en-cas sain et pour la Ville de lutter contre le gaspillage alimentaire en proposant les fruits non-consommés lors de la pause du midi de la veille.

Lille intensifie sa lutte contre le gaspillage alimentaire

La lutte contre le gaspillage alimentaire est un sujet important pour une restauration scolaire vertueuse, tant pour l’économie des ressources que pour l’éducation des enfants.

C’est pour cela que la Ville a mis en place un plan de lutte contre le gaspillage :

  • Analyse de la situation par des opérations de pesée
  • Instauration d’un système de proportions des assiettes pour un même plat permettant aux enfants de choisir, selon leur appétit, entre une « petite faim » et une « grande faim »
  • Fin du pain en libre-service : une seule tranche par enfant et ensuite à la demande
  • Diminution des quantités ou de la fréquence des aliments moins appréciés. Ces plats sont néanmoins maintenus dans le cycle des menus dans une logique d’éducation au goût
  • Sensibilisation des enfants via des ateliers ou des challenges inter-écoles
  • Implication des enfants dans l’élaboration des menus avec une diététicienne.

Grâce à ces actions, les pesées effectuées dans les cantines lilloises ont montré une diminution de 44 % des restes d’assiette qui sont passés d’une moyenne de 174 grammes en 2018 à 97 grammes en 2019.

Des maraudes alimentaires pour dire stop au gaspillage 

La production et la distribution des repas élaborés par la cuisine centrale de la Ville se font selon le processus de la liaison froide et sont parfois soumis à certains aléas qui entrainent une surproduction (en cas de grève par exemple). Dans une démarche de solidarité, la Ville a souhaité pouvoir faire don de ces repas non consommés à l’association l’île de Solidarité qui organise des maraudes alimentaires et joue un rôle essentiel auprès des plus démunis. En juin 2019, le conseil municipal a adopté une convention en ce sens avec l’île de Solidarité. Cette nouvelle action entre pleinement dans le plan de lutte contre le gaspillage alimentaire impulsé par la Ville de Lille depuis plusieurs années et est à l’image de la Ville : solidaire, responsable et durable.

La restauration scolaire en chiffres

  • 1 cuisine centrale d’une capacité de production journalière de 14 000 repas
  • 41 restaurants scolaires en liaison froide et un site en production sur place (Phalempin)
  • 71 points de livraison quotidienne (écoles et crèches), pour la ville de Lille et les communes associées de Lomme et Hellemmes
  • plus de 2 millions de repas produits chaque année (Pour Lille et ses communes associées de Lomme et Hellemmes)
  • un coût moyen (denrées) par repas de 1,43 € (en intégrant la part du bio)
  • le coût global de la pause méridienne est estimé à 11 € par enfant (pour la Ville)
  • une tarification au quotient allant de 0,50 € à 4,75 €
  • La Ville propose 25 % de produits bio dans les écoles primaires, 43% dans les crèches. 31 % des produits cuisinés sont locaux et labellisés « Hauts-de-France »


Lire aussi

L’éducation, une priorité à Lille Enseignement

Ce mardi 1er septembre, près de 13 000 enfants font leur rentrée dans les 79 écoles publiques lilloises. Lille consacre à l’éducation 20,5% de son...

Voir
Espace Famille

Retrouvez tous les services liés à l'enfance sur l'Espace Famille : cantine, accueil périscolaire, centre de loisirs, etc.

Voir
L’éducation à Lille, une priorité pour permettre aux enfants de réussir et bien grandir Enseignement

Comme chaque année, Lille s’est préparée très en amont à la rentrée scolaire, en lien avec l’Éducation nationale, pour garantir les meilleures con...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer