Site patrimonial remarquable : où en est-on ?

Stanislas Dendievel, Adjoint au maire à l'urbanisme, au paysage et à la nature, fait un point d'étape sur l'avancement de la démarche « site patrimonial remarquable ».

Partager sur :

Google+

Un « site patrimonial remarquable » (PSMV) est une appellation accordée à « des villes, des villages ou des quartiers dont la conservation, la restauration, la réhabilitation ou la mise en valeur présente, au point de vue historique, architectural, archéologique, artistique ou paysager, un intérêt public », d’après le ministère de la Culture. Avant 2016, on appelait cela des « secteurs sauvegardés ». En 1967, la Ville s’est dotée d’un secteur sauvegardé pour le Vieux-Lille. Dès 1980, un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) a régi et protégé ce secteur sauvegardé. Aujourd’hui ce secteur s’étend sur une superficie de 170 ha contre 58 ha à ses débuts.

Quelle est l’approche de la Ville pour préserver son patrimoine du cœur de ville ?

Le centre historique de la ville présente un patrimoine exceptionnel. Mais jusqu’à récemment, les règles d’urbanisme qui s’y appliquaient étaient devenues obsolètes car elles n’avaient pas évolué depuis les années 80. Notre vision a aussi changé : d’une conception conservatrice, nous voulons désormais protéger notre patrimoine tout en le faisant vivre. Nous ne voulons surtout pas muséifier la ville mais construire une ville habitée. Nous voulons adapter notre patrimoine urbain aux usages et aux nouveaux modes de vie. Nous devons l’adapter aux enjeux du climat et de la mixité sociale. La vie et le patrimoine doivent fonctionner ensemble, tout en intégrant toujours plus de nature !

Quelles sont les avancées du projet et l’intérêt pour les propriétaires ?

Nous avons intégré nos objectifs de mixité sociale dans le PSMV et renforcé nos exigences pour la biodiversité. L’ajustement du périmètre avec désormais les deux rives de la rue du Molinel permettra, par exemple, de mieux mettre en valeur l’ensemble des immeubles Art déco de l’entre deux-guerres en lien avec la rénovation de cette rue. Nous souhaitons rendre le règlement plus lisible pour ceux qui voudront réaliser des travaux. Les propriétaires pourront alors obtenir des recommandations et orientations pour savoir quoi faire, c’est-à-dire comment rénover durablement et bâtir tout en gardant une cohérence dans le paysage. Sous certaines conditions, ils pourront bénéficier d’avantages fiscaux.

Comment travaillez-vous sur le terrain pour valoriser et protéger ce site patrimonial remarquable ?

Aujourd’hui, l’ensemble du site est passé au peigne fin. Un inventaire précis est réalisé sur le terrain, immeuble par immeuble, sans oublier les espaces urbains, les parcs et les jardins. D’ici trois ans, nous espérons aboutir à l’élaboration d’un nouveau projet de PSMV, qui sera concerté avec le public. Une sensibilisation aux qualités du patrimoine lillois est enfin menée auprès des habitants. 



Lire aussi

Cap sur une Gare d’eau pour tous

Au bout du bout du quai de l'Ouest, dans le quartier des Bois-Blancs, la Gare d'eau s'apprête à naviguer vers un nouveau destin. Avec comme object...

Voir
Travaux de voirie sur le pont Lille-Lambersart Projets urbains

Des travaux de voirie ont débuté la semaine du 8 mars. Ils concernent les avenues Léo Lagrange, Léon Jouhaux et de l’hippodrome (côté Lambersart)....

Voir
Les petits secrets… d’une faune préservéeNature/Environnement

Pour protéger et reconquérir la biodiversité, la Ville de Lille déploie des études et des aménagements depuis plus d'une quinzaine d'années. La pr...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer