Solidarité avec les plus démunis

Devant la situation extrêmement préoccupante des personnes à la rue et des personnes les plus démunies et/ou isolées, la Ville met tout en place pour répondre aux besoins de première nécessité.

Les Restos du Coeur sont l'une des associations qui assurent toujours des maraudes en cette période de confinement.© Guilhem Fouques
Les Restos du Coeur sont l'une des associations qui assurent toujours des maraudes en cette période de confinement.© Guilhem Fouques

Partager sur :

Google+

Tout Lillois ayant  une difficulté sociale peut appeler le 03 20 10 42 50 ou écrire à accueilsocial@mairie-lille.fr pour être informé, orienté ou prendre un rendez-vous qui se tiendra en mairie centrale. Le rendez-vous est obligatoire afin d’éviter toute file d’attente et contacts rapprochés entre les usagers.  

Une équipe centralisée d’une dizaine d’agents travaille à l’hôtel de ville en respectant les consignes de sécurité pour tous.  

« En cette période de confinement, se nourrir peut être difficile même pour des personnes qui ont un logement », rappelle Camille Bensoussan, directrice des solidarités et de la santé en mairie. Exemple : une famille qui bénéficie habituellement d’une tarification sociale à la cantine pour ses enfants et qui se retrouve à devoir assurer ce repas du midi.  

La Ville délivre donc des aides d’urgence sur la base d’un diagnostic social établi au téléphone ou par mail. Elle propose également un dispositif pour les personnes isolées qui ne peuvent pas se déplacer.  

Distributions alimentaires et maraudes

Pour les personnes à la rue, la Ville a travaillé avec ses partenaires habituels (CMAO et associations de solidarité), afin d’organiser deux points de distribution alimentaire respectant toutes les mesures qui font barrière au coronavirus.

Ils se tiennent du lundi au dimanche, 

  • Place de la République de 19h30 à 21h,
  • Sur le site des Restos du Cœur de Saint Colombe, au 217 rue des Postes. Des repas chauds et équilibrés sont distribués de 19h à 21h. 

Les centres de distribution de denrées alimentaires des Restos du Coeur reprennent du service. Comme chaque année, après la campagne hivernale, ils étaient restés fermés trois semaines depuis mi-mars. Il y en a 85 dans la métropole lilloise. Parmi eux, 55 devraient refonctionner. Pour les alimenter, les collectes ont, elles aussi, redémarré dans les hypermarchés et les gros supermarchés.

Des distributions à domicile ont également lieu : une quinzaine de paniers-repas par jour, à Lille, Roubaix et Tourcoing.

« Un véritable cercle vertueux s’est créé, mobilisant de nombreux acteurs et services  », précise Camille Bensoussan, évoquant, par exemple, l’ouverture d’une salle administrative du Palais des Beaux-Arts à proximité immédiate de place de la République afin que l’une des associations investies puisse y préparer des sandwiches.  

Des maraudes continuent  de tourner pour aller à la rencontre des sans domicile qu’elles retrouvent déjà régulièrement en temps ordinaire.  

Pour garantir la protection des bénévoles qui assurent la solidarité lilloise, la Ville de Lille a fait remonter à l’Etat leurs besoins en gants et masques, en complément du gel hydro-alcoolique qu’elle leur a mis à disposition.  

Hébergement d’urgence  

La Ville de Lille a mis à disposition de l’État, qui gère l’hébergement d’urgence, son auberge de jeunesse. Ces chambres viennent en complément des chambres d’hôtels réquisitionnées par l’État ou proposées par les hôteliers.  

Pour toute demande d’hébergement d’urgence, composez le 115.  

Par ailleurs, l'association « la Deûle »  a maintenu  l’accès à des douches gratuites pour les personnes démunies, et la Sauvegarde du Nord poursuit sa distribution alimentaire à destination des personnes qui vivent dans les campements Roms.    


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer