Stop pesticides : les alternatives

Lille, aux côtés d’autres villes françaises, a signé un arrêté interdisant l’utilisation des pesticides sur l’ensemble de son territoire.

jardin

Partager sur :

Google+

Par principe de précaution, Lille, comme Paris, Clermont-Ferrand, Grenoble et Nantes, a décidé d’interdire l’usage des pesticides sur l’ensemble de son territoire. Elle sensibilisera les différents acteurs concernés en rappelant les alternatives existantes. Une mesure qui met en avant la préservation de l’environnement, de la biodiversité et la santé des citoyens. En avance sur la législation, la Ville n’utilisait déjà plus ces produits pour l’entretien de ses parcs et jardins depuis 2008.

Conseils de professionnel

La municipalité a mis en place des solutions alternatives au désherbage chimique :

  • Pour empêcher les « indésirables » (mauvaises herbes, aussi appelées adventices) de pousser, la Ville utilise le mulch (bois broyé en paillage). Il permet aussi de conserver l’humidité du sol. L’arrêt du ramassage des feuilles mortes dans les espaces verts empêchent les adventices de germer.
  • Sur l’espace public, la binette, la débroussailleuse et la rasette à main ont remplacé les pulvérisateurs. Si la Ville désherbe les caniveaux et les trottoirs, le citoyen a, quant à lui, le devoir de s’occuper des herbes folles en limite de propriété, comme le bas des murs, qu’il soit propriétaire ou occupant du logement.
  • La gestion différenciée
    Les espaces verts lillois bénéficient d’une gestion différenciée : des zones de fauche laissent à la flore le temps de s’épanouir et des arbres morts sont conservés pour nourrir et abriter insectes ou champignons.
  • Pour les cimetières de l’Est et du Sud, la Ville privilégie les allées engazonnées plutôt que le schiste, la plantation des entre-tombes et la création de mares et de prairies fleuries.
  • Les mauvaises herbes ?
    En fait, pas si mauvaises que ça. Les adventices sont nécessaires aux insectes qui contribuent à l’élimination des parasites et surtout attirent les oiseaux. Parmi eux, le retour dans les espaces verts lillois du chardonneret élégant, reconnaissable à son masque rouge.

À vous maintenant !

Pour désherber efficacement chez vous :

  • Le couteau désherbeur pour enlever les racines des adventices en profondeur,
  • Le désherbeur thermique : appareil qui fonctionne avec des cartouches de gaz. La chaleur qu’il dégage fait éclater les cellules de la plante qui jaunit et meurt,
  • L’eau de cuisson bouillante est particulièrement efficace pour désherber sur de petites surfaces. Efficace aussi sur les mousses,
  • Le binage régulier évite la germination des adventices,
  • Le paillage avec du mulch.


Lire aussi

© Daniel Rapaich
Le jardin Philippe l'Houblon inauguré Nature/Environnement

Le rond-point de la place Philippe Lebon se transforme en jardin à cultiver.

Voir
Le jardin des Agrions inauguré Nature/Environnement

Il a profité du premier budget participatif pour prendre de l’envergure. Le jardin des Agrions, aux Bois-Blancs, a été officiellement inauguré dim...

Voir
velo
Noël durable

Parce que chaque petit geste compte pour réduire notre impact sur l’environnement, la Ville de Lille et ses partenaires vous proposent quelques id...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer