Toujours se remettre en question

Dans la série "Ils ou elles font Lille", Loïc Varlet, commerçant aux halles de Wazemmes raconte comment il a vécu la crise sanitaire liée à la Covid-19. Quatrième rencontre d'une série de huit. 

Partager sur :

Google+

Loïc Varlet n'avait pas vraiment pris conscience de la gravité de la crise sanitaire avant le confinement. C'est en regardant sur internet une vidéo dans laquelle un soignant suppliait les gens de rester chez eux que le commerçant décide de fermer son échoppe « Bières des Halles ». « Même si je pouvais rester ouvert, je ne me voyais pas faire courir des risques aux clients pour venir acheter de la bière. »

Pas question pour autant de rester les bras croisés. En à peine une semaine, il lance son site web de vente en ligne. « C'était prévu mais pas si vite. » Il décide « d'aller au front » et multiplie les initiatives solidaires. « J'avais la chance de pouvoir continuer à travailler alors j'ai décidé d'entre faire profiter les autres. »

Dans un premier temps, il reprend une partie des stocks de ses collègues des bars et restaurants pour les vendre en ligne. C'est en livrant ses commandes que Loïc constate que dans les rues désertes ne restent que les sans-abri. « Ils subissaient durement la crise sanitaire, c'est de ce côté-là qu'il fallait aussi apporter du soutien. »

Il lance alors une cagnotte solidaire et consacre 10% de son chiffre d'affaires à fournir des produits de premières nécessités aux sans-abri hébergés à l'auberge de jeunesse mise à disposition par la Ville.

Il distribue aussi gratuitement des bières pression à domicile après inscription sur son site. « C'était vraiment convivial d’aller à la rencontre des gens, surtout en cette période ». Les pourboires laissés à cette occasion ont permis de reverser 500 euros au Secours Populaire pour des actions solidaires.

Avec le déconfinement, l’activité de Loïc Varlet a rapidement repris son cours normal. Les clients ont eu besoin de revenir « physiquement » faire leurs achats. Aujourd'hui, le commerçant est convaincu que le concept « d'agilité commerciale » est indispensable pour surmonter une situation compliquée. « Il faut être le plus souple possible pour s'adapter et toujours se remettre en question. C'est une vision que j'ai toujours eue, mais encore plus maintenant. »

 

Par Sabine Duez

 

. shop.bieresdeshalles.com 

 

 

 



Lire aussi

SuperQuinquin a déménagéSanté

Le nouveau magasin SuperQuinquin a ouvert ses portes rue Pierre Legrand à Lille. Avec toujours le même objectif : rendre le « manger mieux » acces...

Voir
travaux commerces Lille
Faire des travaux

Vous souhaitez faire des travaux, changer votre enseigne, votre store ou repeindre votre façade ?

Voir
Les aides pour les commerçants Economie

Face à la fermeture obligatoire de certains commerces et à la perte de chiffre d’affaires que cette baisse d'activité représente, des solutions de...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer